Ephémérides du 25 septembre 1789

La chaloupe conduite par un habitant de Saint-Pierre, nommé Vigneau, heurte par mégarde une corvette royale mouillée à l’entrée du Barachois. Le commandant de ce bâtiment, M. de Fabry, qui ne connaissait pas cet habitant qu’il considérait comme un simple matelot, lui fit donner quelques coups de corde. La population, voyant dans cette punition, une atteinte à sa dignité, se porte en masse devant la demeure du commandant intérimaire M. Dumesnil Ambert pour réclamer justice. Les choses s’arrangent, mais on peut voir dans ce geste le premier mouvement suscité par les idées nouvelles.


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.