Ephémérides du 31 décembre 1822

Le brick ‘Laure’, de la maison Hamel et Cie, venant de France, se présente dans la passe du S. E. par vent 0. N. 0. bon frais, neige, froid sévère – 10° et demande le pilote. Le commandant Fayolle donne l’ordre au pilote Xavier Sire de se rendre à bord avec les canotiers du port : Portanguen, patron, Hervois et Hoguais, matelots. Le gendarme Yreux les accompagne afin de rapporter les dépêches du Gouvernement, si le capitaine du brick en avait reçu avant son départ. L’embarcation parvient à atteindre la ‘Laure’ et est hissée sur les bastingages. Mais le vent fraîchissant du N. 0. accompagné de poudrin, le brick traverse la rade, enfile la passe du N. E. et disparaît en fuite, dans le sud. Il ne reparaît plus à Saint-Pierre. Ce n’est que le 3 mai 1823 que le pilote Sire, les trois matelots du port et le gendarme Yreux de retour à Saint-Pierre sur la ‘Miquelonnaise’ venant de Saint-Malo, peuvent apprendre au commandant que la ‘Laure’, contrainte par les vents contraires à poursuivre sa route sur France était arrivée à Nantes le 10 février.


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Grand Colombier

Le GrandColombier.com est un site recensant tout document historique ayant un lien avec les îles Saint-Pierre-et-Miquelon : traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides. Le site est dirigé par Marc A. Cormier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.