Ephémérides du 5 septembre 1924

Naufrage de la goélette ‘Raymond’ au Cap-à-l’Aigle. L’équipage réussit, non sans périls à embarquer dans les doris, mais deux de ces embarcations ne peuvent atterrir et sont poussées par la tempête sur la côte de Terre-Neuve où après mille dangers, ils peuvent être recueillis. Quant au bâtiment, arraché des récifs par la violence du vent, il est poussé, désemparé, vers la grande terre, mais à 5 heures du matin il se brise totalement sur le rocher la Perle.


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.