1676 – Lieutenant de Courcelle

« Remarque sur les haures de Tere Neufe ou nous auons entré et ou peuuvent aler les vaisseaux du Roy. Aux Ylles S pierre lemouillage nest pas bon pour de gros vaisseaux parce qu’il ne peuuent entrer dans Le barachoy qui est un haure de maré pour les moien batiment. Dans la rade le fons est mellié de sable et de roche. Quant on ni demeur quelque temps il fault liegés les cables ou bien il se coupe. Lon mouille depuis les 20 brasses jusque par les I. où sont les nauires pescheurs. Pour lantré elle se voit assé et les dangers. Ylia vn abitan qui est de St Malo. Ylia peu de chasse en cette ille. Lille du coulombier se nomme aynsy par ce quilia vne se grande cantité de certins oyseaux marins que lon nomme des carcaillau. Ellest percé depuis le bas jusque à la sime de trous où yl font leur nis, yl ne valent rien à manger. »

Source : Henry Harrisse, Découverte et évolution cartographique de Terre Neuve et des pays circonvoisins, 1497-1501-1769 (Paris, 1900),  318-319.

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l’histoire de son archipel natal, il a consacré d’importants moyens à la mise sur pied de ce projet d’encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.