1923 – Sciences et voyages – Saint-Pierre-et-Miquelon, métropoles de la morue

Un semblable destin a voulu que, des pays qui constituèrent nos plus vastes colonies, nous n’ayons gardé que de minuscules enclaves. De l’Inde, il ne nous reste que quelques comptoirs. De notre immense empire nord-américain, qui, à travers le Canada et la Louisiane, s’étendait du Cercle arctique au golfe du Mexique, nous n’avons conservé que Saint-Pierre et Miquelon. Ce sont deux minuscules îlots que le néfaste traité de Paris, en 1763, nous laissa, pour, stipule ledit traité, « servir d’abri à nos pêcheurs ». Lire la suite [pdf]

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l’histoire de son archipel natal, il a consacré d’importants moyens à la mise sur pied de ce projet d’encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.