1506 – 1513 (?) Louis XII rencontre des autochtones de Terre-Neuve

Pendant que le roi [Louis XII ] séjournait à Bourges , on lui amena de Rouen un sauvage de l’Amérique du Nord, le premier qu’on eût vu en France depuis la découverte de Christophe Colomb : cet homme, qui fut montré en spectacle à la cour, avait été trouvé par des pêcheurs sur les côtes d’Angleterre, dans une pirogue d’écorce légère où il naviguait avec six autres compagnons, lorsqu’une tempête les avait écartés de leur pays : ces derniers moururent peu de jours après leur arrivée à Rouen, soit à cause du changement de climat , soit par suite des privations éprouvées sur mer. Ils étaient de taille médiocre, bruns de peau et sans barbe ; ils avaient le visage large, stigmatisé de cicatrices et peint de diverses couleurs, les lèvres grosses, les.cheveux divisés en tresses et tortillés en couronnes; ils ne portaient pas d’autre vêtement qu’un baudrier de cuir de poisson , avec une petite bourse pour cacher leurs parties naturelles; pas d’autres armes que des arcs et des flèches emmanchées de pierres ils mangeaient de la chair crue et buvaient du sang chaud. Leur barque, leurs armes et leurs vêtemens amusèrent la curiosité de la cour, qui ne savait pas que depuis plus d’un siècle les pêcheurs normands allaient à la pêche de la morue sur les bancs de Terre-Neuve, et que depuis deux ans Jean Denis, de Honfleur, avait fait une carte de cette île. Éclairé sans doute par ces indications, Georges d’Amboise, dans l’espoir de découvrir un nouveau continent, confia deux navires au pilote Aubert, qui prit possession du Canada au nom du roi de France.

Note : Belcarius, liv II, page 313. Le continuateur de Gaguit et de Monstrelet rapport le même fait et prétend que ces sauvages vinrent de l’île d’Orane en Afrique, mais il appelle cette île Terre-Neuve, on s’aperçoit aisément de sa méprise.

Histoire du Seizième Siècle en France, Tome Quatrième par Paul L Jacob, bibliophile

Grand Colombier

Le GrandColombier.com est un site recensant tout document historique ayant un lien avec les îles Saint-Pierre-et-Miquelon : traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides. Le site est dirigé par Marc A. Cormier.

2 pensées sur “1506 – 1513 (?) Louis XII rencontre des autochtones de Terre-Neuve

  • juin 16, 2019 à 8:21
    Permalink

    bonjour, Anne de Bretagne est à bourges en avril 1505, Louis XII y séjourne sans doute aussi (un peu)…
    ref Le gouvernement de la Bretagne sous la duchesse Anne, deux fois reine de France, d’après les mandements de sa chancellerie (1489-1513) [article sur Persée]
    Léon Maître
    Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest

    N’hésitez pas à m’écrire (à Landerneau, Basse Bretaigne, je travaille sur la carte dite « de Ruysch » (en ce moment sur la question des îles Barbatos et Biggetu) j’aurais plaisir à débattre avec vous…

    Répondre
  • juin 16, 2019 à 8:45
    Permalink

    Pour être plus précis, en ciblant Louis XII, on trouve sur le Web (sans creuser le sujet)
    « Le roi Louis XII, remarié avec la duchesse Anne de Bretagne (janvier 1499), a fait son entrée à Bourges le 2 avril 1506. Un an après le décès de Jeanne de France (1464-1505), dite Jeanne la Boiteuse, sa première épouse, installée à Bourges après qu’il l’eut «bafouée» en faisant annuler leur mariage, quelques années auparavant, et à qui il avait accordé, à titre de dédommagement, le titre de duchesse du Berry. Il aurait séjourné trois semaines à Bourges et en aurait profité pour chasser le faucon du côté de l’actuelle rue Louis-Mallet, un marécage à l’époque. » dans leberry.fr/ le 15/05/2017

    il semble qu’en 1505 AnneB était seule, sans doute déjà à Plessis-lez-Tours (autrefois connu sous le nom de Montils-lez-Tours) pas loin de Bourges. Où elle est de retour entre avril 1507 jusque la fin de l’année.

    Répondre

Répondre à Jaouen yvon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.