L’histoire des îles St-Pierre-et-Miquelon – Comment utiliser ce site.

Bienvenue sur ce site qui contient près de 3000 entrées : articles, documents ou ressources de l’histoire des îles St-Pierre-et-Miquelon. Outre près de 400 sources primaires, le site contient l’intégralité des éphémérides d’Émile Sasco et de Joseph Le Huenen publiées en 1970 ainsi que les éphémérides de Daniel Gauvain et Théophile Déminiac de 1916.

Les découvertes.

cropped-carte-guillaume-testu.jpg

Si vous êtes intéressés par l’histoire de la découverte des îles, veuillez consulter la rubrique consacrée au 16e siècle : vous y retrouverez les écrits de Thomas Aubert & Giovanni da Verrazzano, les écrits qui recensent les voyages de João Alvares Fagundes, un extrait de la relation de Jacques Cartier et une brève description de notre archipel par le cartographe Alonzo de Santa Cruz.

D’où viennent les noms en usage aujourd’hui ? Pourquoi Saint-Pierre, pourquoi Miquelon ?

Consultez donc cet article sur la toponymie ancienne et origine des noms Saint-Pierre, Miquelon et Langlade, lisez ces extraits du routier de Martin de Hoyarçabal ou de Pierre Detcheverry. De quand datent les premiers établissements permanents ? Consultez donc ces registres d’habitants qui remontent à 1632 et ceux qui ont suivi tout au long du 17e siècle.

Le siècle des traités.

cropped-4-gouv-spm.jpg

Au 18e siècle, les Britanniques ont occupé l’archipel pendant cinquante ans suite au traité d’Utrecht de 1713. Redevenues françaises en 1763 par le traité de Paris, ces îles ont été explorées et cartographiées par Jacques Nicolas Bellin, James Cook, Jean-Dominique Cassini. La population fut alors déportée en 1778 avant le retour des îles par le Traité de Versailles de 1783. De nouveau attaquées en 1793, pendant la révolution française, les îles furent définitivement rétrocédées en 1816 grâce au Traité de Paris de 1814.

Deux siècles mouvementés.

spmbrossard.jpg

Le 19e siècle fut une époque assez mouvementée comme en France métropolitaine avec la Restauration, la Monarchie de Juillet, la 2e République, le Second Empire et la Troisième République. Un fait divers de la fin du siècle aboutit à la seule exécution, c’est l’Affaire Néel qui inspira le film la Veuve de Saint-Pierre.

Au 20e siècle, les guerres mondiales ont laissé leur empreinte sur l’archipel : 1915 – 1918, puis la libération par les Français Libres en 1941 et les événements majeurs de la 2e guerre mondiale. Le site regorge de bien d’autres documents qui peuvent être retrouvées grâce au moteur de recherche dans la colonne de droite comme la Guerre de la Morue et bien d’autre dossiers.

Le GrandColombier.pm est un site à vocation culturelle, scientifique et historique en relation avec les îles Saint-Pierre et Miquelon qui fut initié en 1994 par Marc Cormier.

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.