Marie de Kerstrat, pionnière du cinéma à Saint-Pierre et Miquelon

Marie de Tréouret, épouse Grandsaignes d’Hauterive, ou Marie de Kerstrat, est une figure très connue dans les milieux de l’histoire du cinéma français. Issue d’une famille  subsistante de la noblesse française, elle se consacra au développement du tourisme en Bretagne à la fin du 19e siècle.

Après le décès de son mari en 1897, Marie de Kerstrat partira avec son fils Henry Louis Marie Grandsaignes d’Hauterive aux Etats-Unis, au Canada, aux Bermudes puis à St Pierre et Miquelon. Ce duo, équipé de matériel de projection cinématographique, fera découvrir les films de Pathé, Lumière et Méliès aux spectateurs de New …

Lire la suite

Une histoire inspirée par l’Archipel ?

Tous les amateurs d’histoire connaissent les films documentaires réalisés à Saint-Pierre dans les années cinquante et soixante comme la France sur un Caillou de Gilles Groulx. Si on remonte aux années quarante, tout le monde connaît, bien entendu, le film américain Little Islands of Freedom réalisé par le cinéaste Victor Stoloff.

Mais qui a entendu parler du film Green Dolphin Street de 1947 ? Inspiré par un roman écrit par Elizabeth Goudge en 1944, la Metro Golden Mayer a fait réaliser ce film par Victor Saville avec des acteurs connus de l’époque dont Lana Turner. Situé à Saint-Pierre, que certains …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.