Gilbert de Bournat : la rédaction du ‘Coup de Saint-Pierre’

Ceci est le cinquième texte d’une série de six articles, consacré à l’ancien gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon.

Le Coup de Saint-Pierre est une œuvre pour le moins singulière par son exécution, son plan et son objectif. Publié en 1974 à compte d’auteur, l’auteur débute par une présentation de la géographie terrestre et maritime.

Arrive ensuite un portrait démographique superficiel qui s’enfonce très rapidement dans le paternalisme et la caricature : les Miquelonnais sont « un petit peuple à part, plein de bon sens », les Saint-Pierrais sont « frondeurs » et d’une « sensibilité extrême ». Certes, de …

Lire la suite

Gilbert de Bournat : ses activités d’après guerre [4/6]

Ceci est le quatrième texte d’une série de six articles, consacré à l’ancien gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon.

Dès l’après guerre, il devint alors membre actif d’un groupe nommé « Association des amis de Saint-Pierre-et-Miquelon » dont le siège social se trouvait à Paris. Cette association fut présidée par Michel Geistdoerfer, ancien délégué de Saint-Pierre et Miquelon au Conseil Supérieur de la France d’Outre-mer. On retrouvait  aussi au bureau du Conseil d’Administration de l’Association un certain Jean Burollaud, directeur et fondateur du journal l’Expansion française.

Lire la suite

Gilbert de Bournat : décembre 1941, l’arrivée de la France Libre et l’exil [3/6]

Ceci est le troisième texte d’une série de six articles, consacré à l’ancien gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon.

Le départ de Gilbert de Bournat et de son épouse Suzanne devint un sujet préoccupant pour les gaullistes et l’Amiral Muselier. Que désirait véritablement l’ex-administrateur ? Pendant un temps il demanda son envoi sur Halifax où étudiait sa belle fille Nicole. Selon ses dires, les gaullistes s’opposèrent à cette requête de crainte de le voir présent dans la proche région de Saint-Pierre et Miquelon.

Prisonnier pendant plus de cinquante jours sur un des navires du port de Saint-Pierre, son départ se …

Lire la suite

Gilbert de Bournat : brève étude de sa correspondance d’avant-guerre [2/6]

Ceci est le deuxième texte d’une série de six articles, consacré à l’ancien gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon.

La lecture des quelques esquisses de lettres privées restées dans les papiers personnels du comte nous révèle les préoccupations d’un administrateur dévoué. Ainsi en témoignent deux lettres adressées à ses parents en 1938 et 1939.

Dans la première, datée du 14 mai 38, adressée à sa mère, Gilbert de Bournat expose brièvement les difficultés de sa tâche et son propre dévouement :

« Je (illisible) comme une brute pour essayer d’améliorer au moins légèrement la situation d’un pays où la vie

Lire la suite

Gilbert de Bournat : introduction, origines et son arrivée aux îles [1/6]

Ceci est le premier texte d’une série de six articles, consacré à l’ancien gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon.

Véritable Sisyphe, cherchant éternellement à réécrire l’histoire, Gilbert de Bournat restera une figure fascinante de l’histoire de Saint-Pierre et Miquelon. Grand perdant des évènements de 1941, son obsession du devoir, sa méfiance profonde du gaullisme embryonnaire et son profond attachement à des valeurs catholiques et traditionnelles l’enfermeront dans une impasse historique dont il ne pourra jamais se défaire.

Lire la suite

Le suprême d’oursins du docteur Le Bolloch

Par le hasard des rencontres sur les réseaux sociaux, j’ai pu vous proposer l’an dernier une collection exceptionnelle d’images de 1941. De nouveau, c’est un réseau social qui m’a permis de rencontrer M Pascal Rabouille d’Amiens, détenteur d’un fonds d’archives privées particulièrement riche : ceux du docteur Le Bolloch. Ce parent éloigné du docteur s’intéresse aujourd’hui à son histoire et celle de la fabrique d’oursins de Saint-Pierre.

Avant de vous exposer quelques éléments choisis de ce fonds, revenons sur la situation des îles à cette époque. Les années trente furent à Saint-Pierre et Miquelon une décennie riche sur le plan …

Lire la suite

1915 – 1941 : Administrateurs et Gouverneurs

Administrateurs

  1. 1915 – 1922 Ernest Philippe François Lachat
  2. 1922 – 1923 Jean Henri Émile Bensch 1868 – 1944

Gouverneurs

  1. 1923 – 1928 Jean Henri Émile Bensch s.a.
  2. 1928 – 1929 François Adrien Juvanon
  3. 1929 – 1930 Henri Sautot 1885 – 1963
  4. 1930 aoûtuste Eugène Ludovic Tholance 1878 – 1938
  5. 1930 – 1932 Louis Joseph Bouge 1878 – 1960
  6. 1932 – 1933 Georges Marie Roger Chanot

Administrateurs

  1. 1933 – 1936 Georges Jules Eugène Barrillot
  2. 1936 – 1941 Gilbert, Baron de Bournat
Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.