L’année 1816 à travers les Éphémérides

FÉVRIER

17 février 1816 – M. l’abbé Geiliani est désigné comme curé aux îles Saint-Pierre et Miquelon. Le ministre avise le commandant Bourrilhon que cet ecclésiastique s’embarquera avec le personnel administratif, à Saint-Servan, sur l’un des bâtiments composant l’expédition chargée de reprendre possession de la colonie. Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

20 février 1816 – Le ministre attire l’attention du commandant Bourrilhon, en instance de départ à Saint-Malo, sur le règlement du 3 Mars 1803, relatif à la police de la pêche à Saint-Pierre et Miquelon, notamment sur …

Lire la suite

Ephémérides du 25 mai 1816

Arrivée à Saint-Pierre de la flûte ‘La Revanche’ avec 1er commandant Bourrilhon, chargé de reprendre possession des îles, sa fille Aminte, le curé Ollivier, les chirurgiens Feuc, Barbet et Fitzgérald, le capitaine de port Leroy, les commis de la marine (principal 1 re et 2me classe) Dehann, Feillet, Bourrilhon fils, le pilote de port Huot, le gendarme Yreux et 44 anciens déportés de Miquelon, échappés du naufrage du transport du Roi ‘La Balance’.


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Lire la suite

Ephémérides du 22 mai 1817

La pêche, écrit le commandant, s’annonce sous l’aspect le plus favorable. Il est déjà arrivé un navire du Grand Banc avec 8 000 morues et jamais les traversées de France n’avaient été aussi heureuses que cette annee (25 à 30 jours).


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Lire la suite

Ephémérides du 08 août 1821

La frégate ‘Gloire’ et la corvette ‘Gloriole’ venant de Fort Royal mouillent sur rade de Saint-Pierre. ‘La Gloriole’ ayant quelques hommes atteints de la fièvre jaune est mise en quarantaine. Deux petites maisons en bois, l’une pour les malades, l’autre pour les convalescents sont construites sur le plateau près du ruisseau Courval. Quatre malades succombent : un élève et trois matelots.


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.