1884 – La fête à l’île aux Chiens sous la plume de Maurice Caperon

Feuille Officielle des îles Saint-Pierre et Miquelon, Samedi 16 Août 1884
FÊTE A L’ILE AUX CHIENS

Ce n’est certes pas l’Ile aux Chiens que la Mignon de Goethe entrevoyait, quand elle dépeignait ainsi le pays de ses rêves :

Connais-tu le pays où les citrons fleurissent,
Où l’orange jaunit sous son feuillage vert,
Où les jours sont de flamme, où les nuits s’attièdissent,
Où règne le printemps en exilant l’hiver?
Ce doux pays où croit le myrte solitaire,
Où le laurier grandit dans un air embaumé,
Dis-moi, le connais-tu? Non? Eh bien, c’est la terre
Où jaurais voulu vivre avec

Lire la suite

1891 – L’accident de l’île-aux-Chiens

27 février 1891 – Numéro 9 – 26e année
Feuille Officielle des îles Saint-Pierre et Miquelon

L’ ACCIDENT
DE L’ILE-AUX-CHIENS

Un bien triste accident, survenu dimanche dernier, a causé dans la colonie un émoi facile à comprendre… Sous la conduite du patron Claireaux, le canot de la Douane, où avaient pris place neuf personnes, cinq hommes pour l’armement et trois passagers, (une femme et deux enfants), avait quitté la cale du Gouvernement, vers une heure et demie, pour aller à l’île-aux-Chiens.

Le canot naviguait à la voile, et, bien que le temps ne fut pas précisément mauvais, il y …

Lire la suite

1898 – Installation d’une ligne téléphonique entre Saint-Pierre et l’Ile aux Chiens

Samedi 25 juin 1898 – Journal Officiel des Iles Saint-Pierre et Miquelon


Ports et rades
Avis

Il a été immergé en tête de rade un câble téléphonique reliant St-Pierre à l’Ile-aux-Chiens.

Ce câble forme un angle dont le sommet est à l’Ouest du Petit St-Pierre, l’un des côtés atterrissant au Cap à l’Aigle, un peu à l’Ouest, et l’autre côté dans l’Anse à Tréhouart.

Les capitaines qui en mouillant dans ces parages viendraient à lever le câble, sont invités à se dégager en prenant toutes les précautions pour ne pas le couper.

Lire la suite

1898 – Disparition de Jacques Lamusse, maire de l’Ile aux Chiens.

Samedi 5 novembre 1898. – Journal Officiel des Iles Saint-Pierre-et-Miquelon.
N° 45, 33e année.

Jeudi dernier ont eu lieu à l’Ile aux Chiens les obsèques de M. J. Lamusse, maire de l’Ile aux Chiens. Une assistance nombreuse avait tenu à rendre les derniers devoirs à cet homme de bien.

La cérémonie religieuse, dans la modeste église de l’île, a été particulièrement imposante. On ne s’attendait pas à trouver une maîtrise, composée mi-partie de jeunes gens et de jeunes filles de la localité. qui, par la justesse de leurs voix, donnaient aux répons un charme qu’ils n’ont pas d’habitude. Le …

Lire la suite

1898 – Quand l’Ile-aux-Chiens tenait la Fête Nationale le 21 août

La Fête Nationale à I’Ile-aux-Chiens

La colonie a deux fêtes nationales, celle du 14 juillet qui se célèbre à Saint-Pierre, et l’autre qui, tout en se réclamant du 14 juillet, se célèbre beaucoup plus tard, à l’Ile-aux-Chiens, quand le temps le permet. Cette seconde édition a eu lieu dimanche dernier, 21 août. L’administration locale avait accordé aux petites communes une subvention de cent cinquante francs. C’est avec ces cent cinquante francs que l’Ile-aux-Chiens, par des prodiges d’habileté, est arrivée à s’offrir le luxe d’une fête. Il faut dire aussi qu’il s’est rencontré-pour organiser la fête un homme d’attaque qui aime …

Lire la suite

Remarques sur un crâne de l’île aux Chiens décrit par Winslow (1722)

Notes au sujet de l’article ci-dessous.

  • hervehenrigeorgesGeorges Hervé – Docteur en médecine (Faculté de médecine de Paris), professeur-adjoint à l’École d’Anthropologie. Né à Strasbourg (Bas-Rhin), le 19 février 1855. Directeur de la Revue de l’Ecole d’anthropologie. Mort à Paris le 16 octobre 1932. Préparateur du Pr Mathias-Duval, il entre à la Société d’anthropologie en 1880. Il soutient sa thèse en 1888 sur la circonvolution de Broca dans les cerveaux des primates et de l’homme. Chargé du cours d’anthropologie zoologique à l’Ecole d’anthropologie, il devient titulaire en 1888 et professeur à la chaire d’ethnologie en 1891. [ref]
  • Jacques-Bénigne Winslow
Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (5)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

Et nous voilà enfin au matin de l’exécution.

Un soleil radieux, après trois semaines de brume intense va éclairer la scène tragique. La plus grande partie de la population est sur pied.

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (4)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

La guillotine arrivait à St-Pierre le 22 août. C’était une vieille machine datant presque du début de son invention. Ne disait-on pas qu’elle avait servi à l’exécution de la malheureuse reine Marie-Anoinette. Il n’y manquait que la plate-forme avec sa demi-douzaine de marches.

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (3)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.

Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

L’instruction de cette affaire menée rapidement permettait au Tribunal criminel de se réunir en session la mardi 6 février 1889. Les débats durèrent deux jours. Voici quelle était la composition de ce tribunal:

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.