1892 – Nécrologie John Peter Frecker

Feuille Officielle des îles Saint-Pierre et Miquelon
12 février 1892 – Nécrologie John Peter Frecker [1824 – 1892]

Nécrologie

Le Dimanche, 7 février, les goëlettes américaines en ce moment sur rade mirent leur pavillon en berne; une triste nouvelle s’était répandue: M. J. P. Frecker, consul des Etats-Unis, venait de mourir après cinq semaines de maladie, succombant à une affection du foie. Ceux qui le voyaient naguère encore, allant de chez lui à son office, la carrure solide, le buste droit, la démarche puissante, devaient s’attendre à ce qu’une plus longue carrière lui fut réservée.

Les obsèques ont eu lieu …

Lire la suite

29 mars 1889 – Conférence sur le danger des paquebots sur les Grands Bancs

29 mars 1889. Feuille officielle des iles Saint-Pierre et Miquelon.
Conférence
du Commandant RIONDEL, à Granville.

Le dimanche 24 février dernier, en présence d’une nombreuse assistance parmi laquelle on remarquait MM. Riotteau, Bouvattier, Chevalier, Rauline, députés de la Manche, Hovius, Durand, député de l’Ille-et-Vilaine, et une foule d’autres notabilités de la , région, a eu lieu, dans les salons du casino de Granville, la conférence du Commandant Riondel sur la neutralisation des bancs de Terre-Neuve pendant la saison de pêche.

Le but de cette réunion était, nos lecteurs le savent, de provoquer une convention internationale interdisant aux paquebots se rendant …

Lire la suite

1891 – L’accident de l’île-aux-Chiens

27 février 1891 – Numéro 9 – 26e année
Feuille Officielle des îles Saint-Pierre et Miquelon

L’ ACCIDENT
DE L’ILE-AUX-CHIENS

Un bien triste accident, survenu dimanche dernier, a causé dans la colonie un émoi facile à comprendre… Sous la conduite du patron Claireaux, le canot de la Douane, où avaient pris place neuf personnes, cinq hommes pour l’armement et trois passagers, (une femme et deux enfants), avait quitté la cale du Gouvernement, vers une heure et demie, pour aller à l’île-aux-Chiens.

Le canot naviguait à la voile, et, bien que le temps ne fut pas précisément mauvais, il y …

Lire la suite

1891 – Disparition de Mme Camille Vernet, Sœur Marie-Joseph.

29 mai 1891, Numéro 22, 26e année
Feuille Officielle des îles Saint-Pierre et Miquelon

Une figure intéressante qui vient de disparaître, c’est celle de Madame Camille Vernet, Supérieure principale des religieuses de St-Joseph de Cluny, en religion Soeur Marie-Joseph. Ceux qui ne l’ont connue que dans ces dernières années ignorent peut-être l’influence considérable qu’elle a exercée autour d’elle. Cette influence était due à une intelligence extrêmement lucide, à un esprit sagace et avisé, à une volonté inflexible qu’on ne soupçonnait pas sous les dehors d’une inaltérable douceur. La Mère Marie-Joseph savait obtenir ce qu’elle voulait, arrêtant sur les lèvres …

Lire la suite

1890 et 1891 – Objets trouvés et déposés au bureau de police

Parmi les rubriques les plus curieuses de la Feuille Officielle de Saint-Pierre-et-Miquelon, il y a celle des objets trouvés. Ci-dessous la totalité des annonces passées pendant l’année 1890 : on y trouvera de nombreux objets religieux, des sommes d’argent, mais aussi des objets ordinaires et insolites. Bonne lecture.


10 janvier 1890

  • Un chapelet en bois, trouvé par M. X. –
  • Un mouchoir d’enfant, contenant quinze centimes noués dans un angle, trouvé par le jeune Ozon.

24 janvier 1890

  • Un manchon en fourrure noire, contenant un mouchoir blanc, trouvé près de l’hôtel Joinville par le sieur Lefèvre (William).

7 février 1890…

Lire la suite

1908 – Disparition d’Eugène Salomon

Samedi 7 mars 1908 – 43e année – Numéro 6
Journal Officiel des îles Saint-Pierre et Miquelon

Mardi 25 février , est décédé à St – Pierre , M. Eugène Salomon , notaire , conseiller privé honoraire, ancien maire et conseiller général de Miquelon.

Ses obsèques ont lieu le 27 février. L’Administrateur p. i., les Chefs d’administration et de service, un grand nombre de fonctionnaires suivaient le convoi, apportant ainsi à la famille de M. Salomon les témoignages de sympathie et de regrets de l’Administration.

Au cimetière, M Pompéi, avocat-agréé, a dit en ces termes, un dernier adieu au …

Lire la suite

1907 – Décès de Maurice Caperon

Journal Officiel des îles Saint-Pierre et Miquelon
Samedi 19 janvier 1907, 42e année – Numéro 1.

NÉCROLOGIE

Un câblogramme privé arrivé hier de Paris a annoncé la mort de M. Maurice Caperon, ancien Chef du service Judiciaire des Iles St-Pierre et Miquelon, où il fit presque toute sa carrière et où il remplit notamment à plusieurs reprises les fonctions de Gouverneur intérimaire.

M. Châtellier, Chef du service Judiciaire, a bien voulu rédiger une courte notice nécrologique sur le défunt dont la mort cause ici de vifs regrets.

Un câblogramme arrivé hier à Saint-Pierre, nous apporte la nouvelle, pressentie, de la …

Lire la suite

1902 – Commencement d’incendie au bureau téléphonique

Informations parues dans le Journal Officiel des Iles Saint-Pierre et Miquelon
Samedi 6 décembre 1902, 37e année, numéro 49.

Commencement d’incendie au bureau téléphonique.

Le 6 décembre, à minuit un quart, un commencement d’incendie s’est déclaré au bureau central téléphonique.  Une lueur assez vive illuminait les deux fenêtres du premier étage du bâtiment. Les pompiers promptement arrivés sur les lieux appuyèrent une échelle le long de la fenêtre Est. pénétrèrent dans la pièce et se rendirent aussitôt maîtres du feu.

Cet incendie qui a pu être enrayé dès le début aurait pu prendre de graves proportions. Le vent soufflait …

Lire la suite

L’incendie du 2 au 3 novembre 1902

Informations parues dans le Journal Officiel des Iles Saint-Pierre et Miquelon
Samedi 8 novembre 1902, 37e année, numéro 45.


Gouvernement des Iles Saint-Pierre et Miquelon

Dans la tristesse du désastre survenu le 2 novembre dernier, c’est une consolation de rendre ce témoignage public à la population, au corps des pompiers, et au détachement de la gendarmerie: que tout le monde a fait son devoir. Il faisait calme, c’est entendu, mais par les mesures habilement prises, par l’empressement de nombreux citoyens à se dévouer au bien public, la ville de Saint-Pierre a pu être préservée d’une conflagration quasi totale. Le …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.