Toponymie : François René de Chateaubriand

Grâce aux mémoires d’Outre-Tombe de Chateaubriand, une description de Saint-Pierre à l’aube de l’invasion Anglaise de 1793 nous est parvenu. Outre sa fresque romantique d’un paysage semblable à ses yeux à celui de la Laponie et la rencontre d’une jeune marinière, son récit est parsemé de quelques noms de lieux qu’il n’est pas inutile d’étudier. Ces noms se répartissent en trois groupes, les toponymes courants, les toponymes modifiés et les toponymes inconnus.

Au chapitre des toponymes courants on peut aisément inclure l’anse Rodrigue, le Cap-à-l’Aigle, l’île aux Chiens, le Barachois, l’étang Ravenel, l’étang du Colombier, l’étang du Cap-à-l’Aigle, l’étang du …

Lire la suite

1784 – Instructions pour naviguer sur la côte méridionale de Terre-neuve

Instructions pour naviguer sur la côte méridionale de Terre-neuve
Éditeur : Imprimerie royale (Paris)
Date d’édition : 1784

Description des îles de Saint-Pierre et Miquelon.

Ile de SAINT-PIERRE.

L’ÎLE de Saint-Pierre est à l’O.¼ S.O. à peu-près à 12 lieues du cap du Chapeau rouge, & à l’O. ¼ S.O. 5°S. à cinq lieues des îles de Lamelin. Elle est par 46 degrés 46 minutes 30 secondes de latitude nord, & à 58 degrés 30 minutes de longitude à l’occident du méridien de Paris, suivant les observations qui y ont été faites au  bourg de Saint- Pierre par M.rs de …

Lire la suite

Les tribulations de l’abbé François-Paul Ardilier, aumônier du roi aux îles Saint-Pierre-et-Miquelon

Les tribulations de l’abbé François-Paul Ardilier, aumônier du roi aux îles Saint-Pierre-et-Miquelon, agriculteur émérite en Périgord – Francis A. BODDART – Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord – Tome CXL – Année 2013

Plusieurs auteurs ont signalé des épisodes de la vie de l’abbé François-Paul Ardilier sans parfois bien établir d’où il venait et ce qu’il était devenu. Jésuite, il fut révoqué après la condamnation de la Compagnie de Jésus. Missionnaire quatre ans et demi à Miquelon, où il fonda l’église Notre-Dame-des-Ardilliers, il fut réexpédié en métropole sur ordre de l’abbé de l’Isle-Dieu au profi t des …

Lire la suite

1783 – Traité de Versailles (Texte français)

ARTICLE 6 – Le Roy de la Grande Bretagne cede les Isles de St Pierre & de Miquelon, en toute Proprieté, à Sa Majesté Très Chretienne, pour servir d’Abri aux Pêcheurs François; Et Sa dite Majesté Très Chretienne s’oblige à ne point fortifier les dites Isles, à n’y établir que des Batimens civils pour la Commodité de la Pêche, & à n’y entretenir qu’une Garde de cinquante Hommes pour la Police.

ARTICLE 24 – Comme il est necessaire de designer une Epôque fixe pour les Restitutions & les Evacuations à faire, par chacune des Hautes Parties Contractantes, il est …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.