1793 – Convention nationale [03/02/1793]

Henry Bancal, sécrétaire, poursuit la lecture des lettres adressées à l’Assemblée:

3. Lettre d’un député extraordinaire des îles Saint-Pierre et Miquelon, du 2 février, qui renvoie une pétition qui a deux objets: le premier, de demander un droit de représailles en faveur des habitants de ces îles contre le roi d’Angleterre; le second, les subsistances de ces îles. La pétition porte que les habitants qui connaissent les dangers imminents qu’ils courent, s’y résignent avec un courage vraiment républicain.
(La Convention renvoie au comité de défense générale, quant au premier objet, et au comité colonial, pour l’objet des subsistances.)…

Lire la suite

1793 – François René de Chateaubriand

Mémoires D’Outre-Tombe, publié en 1848

Nous gouvernâmes vers les îles Saint-Pierre et Miquelon, cherchant une nouvelle relâche. Quand nous approchâmes de la première, um matin entre dix heures et midi, nous étions presque dessus; ses cotes perçaient en forme de bosse noire, à travers la brume.

Nous mouillâmes devant la capitale de l’île: nous ne la voyions pas, mais nous entendions le bruit de la terre. Les passagers se hatèrent de débarquer; le supérieur de Saint-Sulpice, continuellement harcelé du mal de mer, etait si faible, qu’on fut obligé de le porter au rivage. Je pris un logement à part; j’attendis …

Lire la suite

1793 – Letters from Brigadier General Ogilvie and Captain William Affleck about the surrender of St Pierre and Miquelon

stpierre1793

Whitehall, July 2. The following Letter was received from Brigadier General Ogilvie to the Right Hon. Henry Dundas, one of his Majefty Principal Secretaries of State, dated Island of St. Pierre, May 18, 1793.

I have the honour to acquaint you, that the Islands of St Pierre and Miquelon surrendered at discretion to his majesty’s forces on the 14th instant.

In obedience to his majesty’s commands, signified to me in your letter of the 15th of February, having consulted at Halifax with captain Affleck, commanding his majesty’s ship Alligator, I embarked without loss of time, for the attack …

Lire la suite

179x – La Révolution française aux îles

La Révolution française aux îles Saint-Pierre et Miquelon

Histoire des colonies françaises

Ch. De La Roncière, Joannès Tramond, Émile Lauvrière.

L’administration de Saint-Pierre avait été rétablie en 1783 sur les bases d’avant guerre […] Les fonctions de gouverneur et d’ordonnateur furent supprimés et l’autorité supérieure dévolue au commandant de nos forces maritimes en Amérique, dont le port d’attache était à Saint-Domingue. En son absence l’autorité serait déléguée au commandant de la petite garnison laissée dans les deux îles, qui fut réduite à soixante hommes.

Ce commandant, qui remplit en fait les fonctions de gouverneur, fut jusqu’en 1793 un nommé Danseville, …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.