1934 – Six semaines aux îles Saint-Pierre et Miquelon (E. Aubert de la Rüe)

Longtemps, les îles Saint-Pierre et Miquelon durent leur prospérité à la pêche, industrie encore pratiquée à l’heure actuelle, mais dont l’importance a cependant beaucoup diminué et cela pour des causes diverses. Le déclin de la pêche aurait pu avoir des conséquences graves pour l’avenir de la colonie, s’il n’avait sensiblement coïncidé avec l’établissement du régime de la prohibition aux Etats-Unis. Grâce à leur situation géographique, les îles Saint-Pierre et Miquelon, proches de l’Amérique, devaient profiter de cet événement qui vient de leur assurer une ère de grande prospérité. Lire la suite …[pdf]

Lire la suite

1904 – MISÈRES DE TERRE-NEUVE

Actualité, puisque deux capitaines, un patron et son second, viennent de passer devant la justice pour avoir causé la mort de deux hommes.
Eh bien, quoi qu’il en soit de ce fait particulier, il est bon de le dire, dans l’intérêt de notre avenir maritime et dans celui des armateurs, qui, pour le grand nombre, sont d’honnêtes gens : de tels faits ne sont pas rares, et il sied d’examiner sérieusement la question.
Nul n’ignore, qui a tant soit peu fréquenté les navires morutiers, le déplorable manque d’hygiène, et souvent même la dangereuse saleté qui caractérisent beaucoup de nos bateaux …

Lire la suite

1908 – Le monde illustré, 52e année, n 2700. La situation à Saint-Pierre-et-Miquelon

« Le Monde Illustré a relaté les évènements qui se sont produits, il y a quelques semaines à Saint-Pierre et Miquelon, au sujet de la fermeture des écoles libres. Nous devons ajouter aujourd’hui que le gouvernement, sans avoir pris une décision ferme, tolérera à l’avenir l’existence de ces écoles dont le tribunal local avait décidé la suppression. » Lire la suite …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.