1784 – Baron de l’Espérance

Fragment de l’Isle de St Pierre Pour servir au projet des Ouvrages proposes Pour sa Défense et pour celle de la Rade. 1784. Sc 91 463. Une carte, généralement attribuée au baron de l’Espérance, représente une zone un peu plus grande que la carte précédente. Levée en 1784, cette carte est un projet de fortifications assez ambitieux que le baron communiqua à Versailles.

Toponymes relevés sur la carte de 1784

  • Le pain de Sucre : Pain de Sucre.
  • Plaine Marécageuse
  • St Pierre : Saint-Pierre
  • Montagne du Calvaire : le Calvaire
  • Pointe du Cimetiere : Pointe aux Canons
  • la Vache :
Lire la suite

1763 – 1778 : Gouverneurs

  1. 10 février 1763 – 1778 François-Gabriel d’Angeac ( 1709 – ….)
  2. 1773 – 1778 Charles-Gabriel-Sébastien, ( 1725 – 1791) baron de l’Espérance

François-Gabriel Dangeac . Né en 1708, fils de Gabriel Dangeac (mort en 1737 à l’Ile Royale). Capitaine dans les troupes de l’Ile Royale. Gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon de 1763 à 1773. Il se rend d’abord à Rochefort pour y lever la compagnie de 50 hommes. Il s’embarque à Brest avec ses hommes pour Saint-Pierre sur la flûte La Garonne. Il arrive dans les îles le 15 juin 1763. Il reçoit des ordres du roi, deux instructions …

Lire la suite

1693 – 1763 : Commandants de la colonie

  1. 1693 Simon de Bell(e)orme
  2. 1702 – 17.. Baron de Sourdeval
  3. 17.. – 10 février 1763 Baron de Sourdeval

Belleorme, Jacques-Simon . Malouin qui s’établit aux îles Saint-Pierre du côté sud du Barachois. Il est nommé commandant de Saint-Pierre en 1694 par le gouveneur Brouillan. Il est un des plus grands exploitants de l’Archipel. En 1705, il emploie plus de 80 hommes pour la pêche de la morue. Sa soeur, demoiselle Du Boissimon, reste en France. Lors de l’attaque des Anglais de 1703 il négocie avec eux une rançon de 1200 écus. Une carte anonyme du XVII comporte une Pointe de …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.