1887 : FLORULE DES ÎLES SAINT–PIERRE ET MIQUELON

FLORULE DES ÎLES SAINT–PIERRE ET MIQUELON
Par M. Ed. BONNET
Journal de Botanique. N° des 1er août, 1er septembre, 1er et 15 octobre 1887.

Dernières épaves des possessions coloniales de France dans l’Amérique du Nord, les îles
Saint–Pierre et Miquelon sont situées à l’entrée du Golfe du Saint-Laurent, à dix milles environ de la
côte de Terre–Neuve, entre 46° – 47° de lat. N. et 58° 29’ – 58°, 40’ de longit. W. (1). Miquelon, plus
septentrionale et plus vaste que Saint–Pierre, formait autrefois deux îles séparées par une passe
accessible aux navires, maintenant comblée par les sables depuis plus …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.