1859 – L’affaire des 3000 morues.

Le 12 septembre 1859, l’Agence Commerciale des États-Unis à Saint-Pierre faisait part aux autorités de Washington d’un rapport accusant des pêcheurs américains d’actes inhumains sur les grands bancs de Terre-Neuve.

Le rapport, établi suite au naufrage du navire Harmonic de Fécamp, reprochait à plusieurs navires américains de non-assistance, et au capitaine du navire Essex d’avoir marchandé le sauvetage de l’équipage contre 3000 morues.

C’est donc le 6 septembre, que le Consul américain George Hughes reçut plusieurs copies des communications qui avaient eu lieues entre l’Ordonnateur et le Commandant des Iles Saint-Pierre et Miquelon. Le Comte de la Roncière avait dès

Lire la suite

1868 – Les Colonies Françaises

Les Colonies Françaises

(Extraits)

Par J. Rambosson 1868

Amérique – Première Partie – Saint-Pierre et Miquelon

Chapitre Premier – Historique

La découverte de Terre-neuve et de ses parages est revendiquée par les Danois, les Norwégiens et les Basques. Il est assez difficile de se prononcer à cet égard.

Ce qui est positif, c’est que Cabot y aborda en 1497, et que, dès 1504, les Bretons et les Normands venaient pêcher dans les eaux de Terre-Neuve où la morue était abondante. Toutefois, c’est vers 1604 seulement que les premiers établissements français y furent fondés par les pêcheurs.

En 1710, Terre-Neuve avait …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.