1556 – Gian Battista Ramusio

« Entre le cap de Ras et le cap Breton habitent des peuples sauvages et féroces avec lesquels on ne peut établir aucune liaison ; ils sont d’une haute stature, et leur habillement se compose de peaux ed louprs marins et d’autres animaux sauvages, liées ensemble. Leur figure est sillonée par des raies qui semblent faites au moyen du feu et bariolée de couleurs tirant vers le sombre. Ils ont beaucoup de rapport, en ce qui touche les ajustements du col et du visage, avec les habitants de côtes de Barbarie ; ils laissent grandeir leur cheveux comme ceux des …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.