1816 : l’année sans été

New England Historical Society
Source: New England Historical Society

La rétrocession de l’archipel s’est déroulée dans les pires circonstances climatiques de l’histoire moderne.

Alors que se profile à l’horizon le bicentenaire de la dernière rétrocession des îles Saint-Pierre et Miquelon à la France, une lecture attentive des archives, éphémérides et ressources contemporaines font émerger un fond climatique désastreux.

De sévères perturbations du climat, sans aucun doute causées par ce qu’on dénomme un « hiver volcanique » ont sévi en Europe, le nord-est des Etats-Unis et les provinces britanniques qui constituent aujourd’hui le Canada.

Le dérèglement climatique fut si sévère que les températures pouvaient varier …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.