1915 – La Croix – La Presse et nos Contingents

La Presse et nos Contingents

Les marins de SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON à Cherbourg. Il y a un mois, les mobilisés de Saint-Pierre-et-Miquelon, les hommes valides de vingt à quarante-deux ans, débarquaient au havre, au nombre de plusieurs centaines.

Ils étaient préparés « au grand départ » par une retraite pieusement suivie et couronnée par la communion de tous; dans les trois îles, la veille de l’embarquement, des chants patriotiques retentirent sous les voûtes des églises, pavoisées aux couleurs du Pape, de la France et des alliés.

Pas un ne manquait à l’appel. Ils auraient pu, cependant faire observer que leur présence était …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.