1944 : Saint-Pierre et Miquelon, E. Aubert de la Rüe

Les îles Saint–Pierre et Miquelon ne forment qu’un point sur la carte et cependant leur nom est familier à beaucoup de gens. En les plaçant pendant quelques instants sur le plan de l’actualité, les évènements politiques qui s’y déroulèrent en décembre 1941 leur firent une large publicité. Elles n’avaient néanmoins pas attendu ce moment pour acquérir une certaine renommée. Leur nom évoque pour les uns les brumes et les houles des Bancs de Terre–Neuve, la pêche et l’odeur de la morue, pour les autres, le souvenir de flots de whiskys, de champagnes et de liqueurs à l’époque où Saint–Pierre était …

Lire la suite

1872 – Le naufrage du Hebe

Les éphémérides indiquent que le 24 décembre 1872, la goélette Hébé fit naufrage sur la côte ouest de Langlade. Selon les archives consulaires, c’est dans la nuit du 23 que le navire se jeta sur les côtes en pleine tempête de neige. Le navire fut poussé sur les plages de sable sans causer des grands dommages à la coque, mais l’équipage dut rester à bord pendant 48 heures avant de pouvoir descendre. L’équipage et les passagers furent tous rescapés par les autorités présentes à Langlade et furent acheminés vers Saint-Pierre le 3 janvier suivant.Le navire ne put résister longtemps et …
Lire la suite

1867, 1874 – Le naufrage du Laura A. Dodds de Gloucester

15 décembre 1867 – 30 janvier 1874

Dans les éphémérides de Saint-Pierre et Miquelon, Emile Sasco nota qu’en 1867 la « goélette anglaise Laura-ad-Cord fit naufrage dans l’Anse à Rodrigue. » De nouveau, il s’agit non pas d’un navire de sa majesté britannique mais de la goélette américaine Laura A Dodd. Le rapport consulaire, rédigé à la fin du même mois, indique que ce navire faisait route vers la baie de Fortune depuis Gloucester dans le Massachusetts. Le navire fut poussé par un vent violent vers le rivage du port après avoir lâché son ancre. Son capitaine David Malanson, l’équipage

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.