An English History of Saint-Pierre and Miquelon

A brief history of Saint-Pierre and Miquelon

For centuries, the history of Saint-Pierre and Miquelon and New France were closely linked, but by the second half of the 18th century, Saint-Pierre and Miquelon had become the lone French territory in North America. Its destiny, initially tied to the volatile relations between Britain and France, ultimately became a close reflection of France’s own struggles with absolutism, revolution, colonialism and war.

Lire la suite

Une nouvelle source d’archives pour l’histoire de l’archipel

humanite-presseLe projet Gallica de la Bibliothèque nationale de France propose un nombre croissant de revues, de journaux de presse et de périodiques. Ce fonds constitue une source intéressante pour tous ceux et celles qui s’intéressent à l’histoire des îles Saint-Pierre-et-Miquelon.

Ces sources sont à ajouter à celles déjà répertoriées sur le site auprès des services américains, canadiens, britanniques et européens.

Lire la suite

Souverains ayant régné sur les îles Saint-Pierre et Miquelon

File210Si l’on considère que la présence de pêcheurs français à Terre-Neuve est établie depuis le début du 16e siècle, nous pouvons donc considérer Louis XII [1498 – 1515] comme le premier souverain des français présents dans la région. S’il n’existe aucun texte connu étayant cette présence de manière définitive, nous devons donc considérer François Ier [1515 – 1547] comme étant le premier monarque des Français présents dans notre archipel.

Aucune prise de possession n’ayant été opérée par Jacques Cartier, malgré les nombreux textes modernes qui l’affirment sans preuve, les îles ont été fréquentées par des pêcheurs de France et …

Lire la suite

L’archipel fut-il hypothéqué pendant l’époque de la France Libre ?

C’est par un pur hasard, comme il en existe tant avec l’Internet, que j’ai rencontré mon interlocuteur X au milieu des années 90. Nous étions tous deux les participants d’une discussion en direct ou « chat » et mon surnom comme toujours était « Miquelon ».

Monsieur X, dont je ne peux révéler l’identité car elle me fut toujours cachée, m’a déclaré sans hésitation, que ses parents étaient autrefois propriétaires des îles Saint-Pierre et Miquelon. Cette affirmation avait immédiatement suscité ma  curiosité et mon scepticisme. Le fil de la conversation – dont la transcription exacte fut malheureusement perdue dans les …

Lire la suite

1987 à 1989 – La guerre de la morue – Conflit Franco-Canadien

Octobre 1987 – Rupture du dialogue entre la France et le Canada sur la délimitation de la zone territoriale autour des îles Saint-Pierre et Miquelon et les quotas de pêche attribués à la France.

Février 1988 – Grève de la faim de neuf jours (11 jours) par le député Gérard Grignon et le sénateur Albert Pen de Saint-Pierre et Miquelon à Ottawa afin de protester l’intransigeance canadienne. Grève interrompue après la rencontre de Chirac et Mulroney.

2-3 mars – Réunion de l’OTAN – Avertissement de Jacques Chirac à Brian Mulroney en marge du sommet à Bruxelles sur le risque de …

Lire la suite

1835 – France Pittoresque par Abel Hugo

FRANCE PITTORESQUE
Par Abel Hugo, 1835
HISTOIRE.

On croit être certain que vers 1504, Terre-Neuve et les terres du continent voisin (le Canada et l’Acadie) ont été reconnus par les Basques français et par les marins bretons qui se livraient à la pèche de la baleine. Quelques écrivains ont même prétendu que dès le milieu du XIVe siècle, avant la découverte des Antilles par Colomb, l’Amérique septentrionale était fréquentée par les Basques qui, dan» l’intérêt de leur pêche, tenaient cette découverte secrète. On sait que lorsque Jacques Cartier, qui passe pour avoir découvert le Canada et Terre-Neuve, toucha a cette …

Lire la suite

1889 – Les îles Saint-Pierre et Miquelon par Maurice Nielly

Situées à 10 milles de la côte S. de Terre-Neuve, les îles Saint-Pierre et Miquelon ont été cédées à la France par le traité de Versailles en 1763 pour servir d’abri aux pêcheurs français, à la condition que la France ne pourrait les fortifier, qu’elle n’y aurait que des bâtiments civils pour la commodité de la pêche, et seulement une garde de 50 hommes pour la police. En 1778 les Anglais détruisirent les établissements français et s’emparèrent de la garde civile ; mais ils les rendirent en 1783 … Lire la suite [pdf]

Lire la suite

1881 – SAINT-PIERRE ET MIQUELON

La France, dans le choix de ses colonies, a toujours eu en vue, semble-t-il, de dédommager ceux de ses enfants qui abandonnent son ciel doux et tempéré, par les merveilleuses richesses des terres tropicales.
Mais celle que nous avons à visiter aujourd’hui va nous mener vers l’extrême nord du continent américain, vers les sombres régions du pôle. La vigie de notre navire fait entendre ce cri si ardemment attendu, si joyeusement accueilli au terme d’une longue navigation : Terre ! terre !

Lire la suite [pdf]

Lire la suite

1951 – Le Chasseur français

Un morceau de France battu par les tempêtes de neige ou voilé de brumes printanières, un groupe d’îles dont la principale n’a pas 40 kilomètres de long sur 24 de plus grande largeur, telle est, séparée de Terre-Neuve par un détroit de 25 kilomètres de large, notre lointaine possession d’Amérique : Saint-Pierre et Miquelon. Lire la suite … [pdf]

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.