1872 – Pétition et mémoire justificatif addressés par les habitants et commerçants de Saint-Pierre de Terre-Neuve à l’Assemblée nationale

Le texte suivant est disponible sous forme de microfiches de l’édition originale se trouvant à la Bibliothèque nationale du Canada.
Le fichier fut numérisé par Canadiana.org

Source : http://www.archive.org/details/cihm_11366

Lire la suite

L’Eglise Catholique aux Iles Saint-Pierre et Miquelon

Histoire succinte de la présence Catholique dans les îles

Il est très probable que les premiers marins et pêcheurs Bretons, Basques, Normands et autres qui ont fréquenté Saint-Pierre au XVIe siècle étaient accompagnés de religieux.

En 1687, un recensement indique la présence d’une « Eglise », sans doute une chapelle qui fut construite par les armateurs malouins qui fréquentaient alors Saint-Pierre. Des cartes de la fin du XVIIe indiquent la présence de plusieurs chapelles, une à l’emplacement de l’actuelle ville de Saint-Pierre, et une autre sur la propriété du Sieur de Belleorme.…

Lire la suite

1835 – France Pittoresque par Abel Hugo

FRANCE PITTORESQUE
Par Abel Hugo, 1835
HISTOIRE.

On croit être certain que vers 1504, Terre-Neuve et les terres du continent voisin (le Canada et l’Acadie) ont été reconnus par les Basques français et par les marins bretons qui se livraient à la pèche de la baleine. Quelques écrivains ont même prétendu que dès le milieu du XIVe siècle, avant la découverte des Antilles par Colomb, l’Amérique septentrionale était fréquentée par les Basques qui, dan» l’intérêt de leur pêche, tenaient cette découverte secrète. On sait que lorsque Jacques Cartier, qui passe pour avoir découvert le Canada et Terre-Neuve, toucha a cette …

Lire la suite

190x – A travers les Colonies françaises

A travers les Colonies françaises – On ne sait pas encore d’une manière bien certaine quels furent les premiers navigateurs qui fréquentèrent les parages de l’île de Terre-Neuve. Les hommes du nord de l’Europe (Northmen), habitants du Danemark et de la Norvège, paraissent avoir connu cette île dès le XIe siècle. Les Basques français réclament l’honneur d’y être venus, dans le courant du XIVe siècle, près de deux cents ans avant les voyages des Cabot (1497) et de Verazzani (1527. Quoi qu’il en soit, il est certain que, dès l’année 1504, les Bretons et les Normands venaient pêcher dans les …

Lire la suite

1763 – 1778 : Gouverneurs

  1. 10 février 1763 – 1778 François-Gabriel d’Angeac ( 1709 – ….)
  2. 1773 – 1778 Charles-Gabriel-Sébastien, ( 1725 – 1791) baron de l’Espérance

François-Gabriel Dangeac . Né en 1708, fils de Gabriel Dangeac (mort en 1737 à l’Ile Royale). Capitaine dans les troupes de l’Ile Royale. Gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon de 1763 à 1773. Il se rend d’abord à Rochefort pour y lever la compagnie de 50 hommes. Il s’embarque à Brest avec ses hommes pour Saint-Pierre sur la flûte La Garonne. Il arrive dans les îles le 15 juin 1763. Il reçoit des ordres du roi, deux instructions …

Lire la suite

1962 : La question du service militaire, par J. PONCHELET

MINISTERE D’ETAT
CHARGE DU SAHARA.,
DES DEPARTEMENTS ET
TERRITOIRES D’OUTRE-MER
– – – – – – – – – – – – – – – – – –
INSPECTION GENERALE
DE LA
FRANCE D’OUTRE-MER
– – – – – – – – – – – – – – – – – – –
TERRITOIRE de
SAINT–PIERRE ET MIQUELON
1961
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
N° E-1
2 Pièces jointes.
– – – – – – – – – – –

LA …

Lire la suite

1907 – Situation critique de nos pêcheurs de Saint-Pierre et Miquelon

A travers le monde (Paris. 1895). 1895-1914.
1907 (NOUV SER,A13).

La France à l’étranger
Situation critique de nos pêcheurs de Saint-Pierre et Miquelon

On a récemment annoncé dans la presse qu’un grand nombre des habitants des îles Saint-Pierre et Miquelon quittaient ces îles pour aller s’établir au Canada. Puis ont a constaté que les déboires qui les attendaient au Canada en avaient décidé la plus grande partie à réintégrer leur pénates abandonnées. Quoi qu’il en soit, les habitants des îles traversent, en ce moment, une crise extrêmement grave.
Depuis trois ans, la pêche à la morue, qui est la seule …

Lire la suite

1947 : Photo-Journal de Montréal

La vie est rude, mais l’accueil est bon à l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon.
Par Godfroy Marin.

L’ARCHIPEL se compose principalement de trois îles : Saint-Pierre, Miquelon et l’île aux
Marins, donnant une superficie de quelques 90 milles carrés, et réunissant une population
d’environ 4.500 habitants. C’est le dernier bastion du vaste empire français d’Amérique.
Longtemps réputé pour ses activités de contrebande, Saint-Pierre n’a plus que de nombreux
hangars déserts comme vestiges de l’époque lucrative du bootlegging. Aujourd’hui, les
occupations des Saint-Pierrais et des Miquelonnais, descendants de Basques et de Normands se
limitent surtout à la pêche, le commerce, la …

Lire la suite

1690 – Antoine Parat

« Il y a l’isle de St-Pierre éloignée de 4 à 5 lieues de la grande terre et de Plaisance 50 laquelle a un fort bon port où l’on peut faire un fort pour la seurté des habitants de l’isle de Grouezelle qui défendroit l’entrée et mettroit à couvert 12 à 15 habitants qui vaudroient mieux que Plaisance, le poisson y estant d’ordinaire en plus grande abondance. 12 à 15 navires dans le temps de paix y vont faire la pesche et c’est le lieu où les Malouins et les Granvillois négocient et font pesche […] Il y a aussy une …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.