1937 – Saint-Pierre et Miquelon – Future base aérienne

Dans l’esprit de beaucoup de gens, Saint-Pierre et Miquelon sont de simples îlots rocheux perdus quelque part dans l’extrême nord de l’Atlantique, perpétuellement enveloppés de brume, balayés par les tourmentes, ensevelis sous la neige et bloqués par les glaces durant la plus grande partie de l’année et où vivent misérablement quelques familles de pêcheurs.
La réalité est assez différente et ce petit archipel, tout proche de Terre-Neuve, situé sous une latitude qui est exactement celle de Nantes, a des relations fréquentes et régulières, sinon avec la France, du moins avec le Canada et les États-Unis. Lire la suite [pdf]

Lire la suite

193x – L’INTÉRÊT TOURISTIQUE des Iles SAINT-PIERRE et MIQUELON

L’INTÉRÊT TOURISTIQUE des Iles SAINT-PIERRE et MIQUELON par Aubert de la Rue

Dans l’esprit de beaucoup de gens, Saint-Pierre et Miquelon sont de simples îlots rocheux, perdus quelque part dans l’extrême Nord de l’Atlantique, perpétuellement enveloppés de brume balayés par les tourmentes, ensevelis sous la neige et bloqués par les glaces pendant la plus grande partie de l’année, où vivent misérablement quelques familles de pêcheurs. La réalité est assez différente. Le territoire de Saint-Pierre et Miquelon, tout proche de Terre-Neuve, est situé sous la même latitude que Nantes mais jouit, il est vrai, d’un climat fort différent de celui des …

Lire la suite

1950 – Saint-Pierre et Miquelon – Présentation de l’archipel

MINISTÈRE DE LA FRANCE D’OUTRE-MERSAINT-PIERRE-ET-MIQUELON
AGENCE DE LA FRANCE D’OUTRE-MER
20, rue La Boétie, PARIS-8e
1950

« L’archipel de Saint-Pierre et Miquelon comprend trois îles principales : Saint-Pierre, Langlade et Miquelon ; en fait ces deux dernières, depuis environ cent soixante-quinze ans, sont reliées l’une à l’autre par un isthme bas et sablonneux. Une dizaine d’îlots, des rochers, des écueils entourent le groupe et rendent dangereuse la navigation. » Lire la suite …

Lire la suite

1888 – Henri Jacotte, Saint-Pierre et Miquelon

Le Magasin pittoresque / publié sous la direction de M. Édouard Charton. 1833-1938. 1888 (A56,SER2,T6).

LES COLONIES FRANÇAISES.
SAINT-PIERRE ET MIQUELON.

On ne peut songer sans tristesse à l’île de Terre- Neuve, et à cet immense empire du Canada, qui furent la plus ancienne des colonies françaises, puisque la prise de possession de Terre-Neuve eut lieu en 1525, et qui en seraient aujourd’hui la plus prospère. Avec son climat froid et sain et ses terres sans bornes, il n’était pas de contrée où notre race eût mieux pu vivre et s’accroître. Elle s’accroît, en effet, avec une rapidité inouïe, puisque …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.