1911 – La Dépêche coloniale illustrée

    La Dépêche coloniale ILLUSTRÉE


    30 avril 1911 (Onzième année) N° 8 DIRECTEUR Bureau : 19 Rue Saint-Georges, Paris
    Presse télégraphique: Deponiale – Paris J.-Paul TROUILLET Téléphone 157-47
    Code Français : AZ

    St-Pierre et Miquelon

    Introduction
    Cet hiver, le Parlement a eu à s’occuper longuement de cette vieille, mais précieuse, quoique minuscule colonie. Les lecteurs de notre édition quotidienne n’ont pas encore oublié avec quelle ardeur nous avons combattu pour obtenir que la décadence de ces îles à morues ne soit pas irrémédiable. Si nous n’avons pas remporté le …

    Lire la suite

    1862 – L’affaire de la goëlette la Créole

    Nous l’avons vu dans la chronique précédente, les tensions entre pêcheurs américains et français pouvaient parfois déborder et les incidents pouvaient devenir violents. En 1862, une autre affaire fait déborder le vase. Le Consul américain fera part aux autorités de Washington de la plainte du capitaine Durieux, patron de la Créole suite aux actes survenus le 22 juillet sur le Banquereau.

    Le rapport du capitaine Durieux repose encore une fois sur une affaire de lignes et de bouées volées. A cinq heures du matin, les lignes furent posées par son équipage, deux heures à peine plus tard un wary américain …

    Lire la suite

    1859 – L’affaire de la goélette Emilie

    Le 15 septembre 1859, à peine quelques jours après l’embarrassante affaire des 3000 morues, voilà de nouveau le Consul américain obligé de faire parvenir auprès des autorités du département d’état à Washington une nouvelle plainte contre les agissements des pêcheurs américains à l’égard des pêcheurs français.

    Or cette fois, les Français auront gain de cause, la justice américaine aidant. La seule lecture de leur rapport étant suffisante pour convaincre les autorités tant américaines et françaises. Il est clair, que les agissements, même s’ils restent difficiles à prouver sur le plan légal, ont provoqué une réaction du Consulat américain et l’ont

    Lire la suite

    1880 – Les îles Saint-Pierre et Miquelon, le comte de Premio-Real

    LES ILES

    SAINT-PIERRE ET MIQUELON

    Notes de la conférence donnée à l’Institut Canadien, devant la Société Géographique de Québec, le 29 avril 1880, par Son Excellence le comte de Premio-Real, consul-général d’Espagne

    Combien d’hommes est-t-il en Europe, voire en Amérique, parmi ceux mêmes qui ont des prétentions à un certain savoir, combien, dis-je, en est-il, qui ignorent jusqu’au nom de ces trois petites îles perdues sur les côtes de Terre-Neuve, ce colosse dont elles sont les humbles satellites.

    Combien de français même à qui leur nom est inconnu, ou dans l’esprit desquels elles n’éveillent qu’une idée vague, presque insaissible, pareille …

    Lire la suite

    Social Widgets powered by AB-WebLog.com.