1904 – MISÈRES DE TERRE-NEUVE

Actualité, puisque deux capitaines, un patron et son second, viennent de passer devant la justice pour avoir causé la mort de deux hommes.
Eh bien, quoi qu’il en soit de ce fait particulier, il est bon de le dire, dans l’intérêt de notre avenir maritime et dans celui des armateurs, qui, pour le grand nombre, sont d’honnêtes gens : de tels faits ne sont pas rares, et il sied d’examiner sérieusement la question.
Nul n’ignore, qui a tant soit peu fréquenté les navires morutiers, le déplorable manque d’hygiène, et souvent même la dangereuse saleté qui caractérisent beaucoup de nos bateaux …

Lire la suite

1986 – Biographie d’Emile SASCO par M Lecarduner

« Émile SASCO est né à Saint-Pierre le 11 octobre 1865. Son père, Élie, fit, comme son fils plus tard,
une carrière dans l’administration comme greffier du Tribunal. A sa mort, le 24 juillet 1883, à l’âge de
44 ans, il était secrétaire de Mairie. Il avait épousé Émilie Désirée GIRARDIN, dont il eut six enfants, cinq garçons et une fille ; Emile était l’aîné. » Lire la suite … [pdf]

Lire la suite

Liste des engagés de Saint-Pierre et Miquelon

Forces Françaises Libres

  • ADMOND, Emile – Mort pour la France
  • AGEZ, Jules
  • ALLAIN, Norbert
  • ALLEN-MAHE, Pierre (Joseph)
  • AMESTOY, Eugène (Evadé)
  • APESTEGUY, Eugène
  • APESTEGUY, Fernand
  • APESTEGUY, Georges
  • APESTEGUY,
    Gérard – Mort pour la France
  • APESTEGUY, Gustave
  • APESTEGUY, Joseph
  • APESTEGUY, Jules
  • APESTEGUY, Louis
  • ARROSSAMENA, Charles
  • ARROSSAMENA, Jean-Baptiste
  • ARROSSAMENA, Pierre
  • ARTANO, Auguste
  • ARTANO, François
  • ARTHUR, Georges
  • ARTHUR, Hemri
  • ARTOIS, Auguste
  • AUDOUX, Auguste-René – Mort pour la France
  • AUDOUX, René
  • AUDOUZE, Jean
  • AUTIN, Alexandre (Miquelon)
  • AUTIN, Ernest
    (Miquelon)
  • AUTIN, Joseph
  • AUTIN, René
  • BALDOMERO-ALBISTUR, Louis
  • BARTLETT, Richard
  • BEAUPERTUIS,
    Pierre
  • BEAUPERTUIS, Eugène
  • BELLOCQ, Georges
    (Evadé)
  • BELOIR, Louis
  • BELOIR, Raymond (Evadé- Marine Marchande)
  • BELOIR, Jacques
  • BISSON, Georges
Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (5)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

Et nous voilà enfin au matin de l’exécution.

Un soleil radieux, après trois semaines de brume intense va éclairer la scène tragique. La plus grande partie de la population est sur pied.…

Lire la suite

1973 : Un village français en déshérence au large de Terre-Neuve.

Un village français en déshérence au large de Terre-Neuve.
« Le Monde » n° 8889, 12 et 13 août 1973, p. 8.
Un détachement de marins, débarqué de l’escorteur rapide Bourguignon, présente les armes, tandis que retentissent les notes graves de la sonnerie aux morts. Les drapeaux des anciens combattants s’inclinent lentement vers le sol. Face au monument de granit sur lequel s’inscrivent les noms des Miquelonnais tués au cours des deux guerres mondiales dans des combats dont le visiteur de passage se demande s’ils étaient vraiment les leurs, un petit groupe de personnalités observe une minute de silence. Banale …

Lire la suite

1850 – 1915 L’Agence Commerciale des Etats-Unis à Saint-Pierre

George Hughes

Agent Commercial des États-Unis à Saint-Pierre de 1850 à 1864,George Hughes était aussi partenaire de la maison commerciale étrangère Atherthon-Hughes et propriétaire de la goélette Narragaugus de St. Pierre (naufragé à  St. Mary’s, près de Guysboro le 12 février 1861).

William Mc Laughlin

William McLaughlin assuma un temps les fonctions de John P. Frecker lors des déplacements de ce dernier en Europe, et fut nommé vice-Agent commercial par le président Abraham Lincoln en octobre 1864.

John P. Frecker.

Lors de la direction du poste consulaire par Georges Hughes, Frecker assumait le poste de vice-Agent Commercial des États-Unis à …

Lire la suite

Liste du contingent de Saint-Pierre [1916]

Source : GAUVAIN D., 1918, Almanach du centenaire 1816-1916. C. Renaudie Paris. [BMSP].
Les Saint-Pierrais à la Guerre

Nous publions ici des listes :

1e Des anciens habitants, anciens fonctionnaires, et descendants d’habitants que la guerre a mobilisés ou trouvés à l’armée, ailleurs que dans l’Amérique du Nord.

2e Des originaires ou habitants de Saint-Pierre que la mobilisation a trouvés au Canada ou aux Etats-Unis.

3e Des habitants de la Colonie qui en sont partis pour la guerre, de 1914 à la « classe 17 ».

Ces derniers sont groupés et le nom de contingent est donné aux départs les …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.