16xx – Le havre de Lizardie : Petit Havre ou Ravenel?

Le havre de Lizardie : Petit Havre ou Anse à Ravenel ?

Au XVIIe siècle, nos îles sont déjà fort connues des marins européens. L’actuel Barachois est partagé par les nombreux armateurs malouins et granvillais qui fréquentent nos îles. Nous sommes à l’époque de la Hoguerie, de Malabrie, de Jacques-Simon de Belleorme. Ce dernier fut d’ailleurs nommé gouverneur de Saint-Pierre par le gouverneur de Plaisance Brouillan. Belleorme est un armateur important : il emploie plus de 80 hommes. Personnage cultivé, il est capable de faire des relevés cartographiques comme l’illustre sa carte de 1695 (b).

Or ce document n’est pas …

Lire la suite

Éditorial : « La Morue Avariée »

humanite-presseNous vous présentons ci-dessous l’éditorial à charge d’Ernest Lafont, député de la Loire, élu du parti socialiste.

Éditorial : « La Morue Avariée »
L’Humanité,
1915/11/12 (Numéro 4226)

Triste fin, bien inattendue, de trois jours de passionnants débats. La Morue française, qui restera pour tous, désormais, la Morue avariée, échappe aux sanctions pénales par un acquittement à la minorité de faveur.

Le dossier judiciaire et les débats publics ont pourtant confirmé avec éclat la gravité des agissements coupables qu’avaient déjà révélés les enquêtes administratives minutieuses et loyales des contrôleurs de l’armée.…

Lire la suite

L’Affaire de la Morue Française – Troisième partie

humanite-presseNous vous présentons donc ici les rapports d’audience du troisième et dernier jour du 3e conseil de guerre tels que rapportés par l’Humanité. Deux inculpés, Louis Légasse et Charles Le Borgne furent accusés d’avoir fourni à l’état de la morue avariée et d’avoir fait usage de substances chimiques dangereuses comme l’acide borique.

Lire la suite

L’Affaire de la Morue Française – Deuxième partie

humanite-presseNous vous présentons donc ici les rapports d’audience du deuxième jour du 3e conseil de guerre tels que rapportés par l’Humanité. Deux inculpés, Louis Légasse et Charles Le Borgne furent accusés d’avoir fourni à l’état de la morue avariée et d’avoir fait usage de substances chimiques dangereuses comme l’acide borique.

Lire la suite

L’Affaire de la Morue Française – Première partie

humanite-presseC’est en 1915, alors que la première guerre mondiale bat son plein, qu’éclata au grand jour l’affaire dite de la Morue Française. Une commission de 44 députés examina plusieurs contrats militaires et l’un des plus décriés fut le contrat signé par un certain Joseph Thierry, sous-secrétaire d’état au ravitaillement auprès de la Morue Française, entreprise dont il était aussi un des anciens administrateurs. Joseph Thierry fut accusé de favoritisme, le prix payé étant supérieur à celui du marché, mais pis encore la Morue Française dut se défendre d’avoir livré du poisson avarié aux troupes. C’est ce qu’on nomma à l’époque …

Lire la suite

1996 – Présentation de Georges Poulet, Académie des Sciences d’Outre-Mer

Présentation de M Georges Poulet à l’Académie des Sciences d’Outre-Mer en 1996.

« Et vous serez parée pour le vent Saint-Pierre et Miquelon ne sont pas des îles la montagne et la mer … qui meurent. Ce sont des îles qui n’ont jamais cessé de survivre ». (Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, J. Y. RIBAULT)

SAINT-PIERRE ET MIQUELON

L’Archipel inconnu.

En 1969, me trouvant en République du TCHAD, en qualité de Chef de la Mission d’Aide et de Coopération, je me rendis avec mon épouse dans la réserve de WAZA, située de l’autre côté du Chari, en territoire camerounais.

Au poste frontière, le douanier …

Lire la suite

1921 – SAINT-PIERRE ET MIQUELON

Ce médiocre archipel est la seule colonie française située en pays froid; il est aussi le dernier vestige des possessions de l’Amérique du Nord, abandonnées par le traité de Paris de 1763. Son unique utilité, –- non méprisable d’ailleurs.-–- est de servir de point d’appui aux flottilles qui vont pêcher la morue sur les bancs de Terre-Neuve.
Faute de communications directes avec la métropole, Saint-Pierre et Miquelon sont presque, en fait, sous la domination économique de Terre-Neuve et du Canada.

Lire la suite [pdf]

Lire la suite

Vexillologie locale : le fanion de la Morue Française

L’entreprise fondée en 1905 par la famille Legasse de Bayonne faisait usage d’un fanion sur les bâtiments sa flotte de pêche. Répertorié dans le livre Lloyd’s Book of House Flags and Funnels, ce fanion est tricolore (bleu, blanc et rouge) avec les initiales F et M de part et d’autre de la représentation d’une morue.…

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.