169x – Plan du port de la Colonie Sc 91 438

Le document intitulé Plan du port de la Colonie de l’Isle de St Pierre Située dans l’Amérique Septentrionnalle que la Bibliothèque Nationale de France a catalogué Sc 91 438 est un curieux plan du port de Saint-Pierre. Sans date et d’auteur inconnu il est néanmoins riche en informations sur l’emplacement des diverses habitations et des graves du port de Saint-Pierre vers la fin du XVIIe siècle.

Voir cette carte sur le site Gallica.BNF.fr

  • Partie de L’Isle : Saint-Pierre.
  • Cap à l’aigle : Cap à l’Aigle.
  • Rade : la Rade.
  • Canal du Nord-est : Passe du Nord-Ouest.
  • Grave de l’Amiral :
Lire la suite

1839 – 1840 – Le Prince de Joinville

La frégate la « Belle-Poule » 1839-1840 sous le commandement du Prince de Joinville, troisième fils de Louis-Philippe

Le 17, nous quittâmes Saint-Georges. Dans la matinée du 23, pendant une éclaircie qui se fit après cinq jours de navigation au milieu d’une brume épaisse, nous aperçûmes l’île Saint-Pierre à petite distance dans le nord. La goélette de l’Etat la Gentille nous amena le capitaine de port pour nous piloter. La soirée était trop avancée pour entrer le jour même; ce ne fut que le lendemain, après avoir louvoyé toute la journée pour gagner la passe du nord-est, que nous pûmes …

Lire la suite

1903 – Terre-Neuve et les grands bancs de pêche

La cérémonie du « Pardon de retour des Terre-Neuvas » qui, comme chaque année, vient de se dérouler sur les jetées du port de Paimpol et les rentrées successives actuelles de nos goélettes de pêche dans leurs ports d’armement, ramènent de nouveau l’attention sur cette grande question des pêcheries de Terre-Neuve et du « French Shore », dont l’abandon récemment préconisé par quelques-uns, aurait pour résultat la ruine de nombreuses populations de Normandie et de Bretagne. Lire la suite [pdf]

Lire la suite

1923 – POURQUOI M. SARRAUT est parti visiter Saint-Pierre et Miquelon

Quand M. Albert Sarraut arrivera à Saint-Pierre, il ne trouvera pas dans son port les navires qui, de Saint-Malo, de Paimpol, de Saint-Brieuc, de Granville, de Dieppe, de Boulogne, de Fécamp, y viennent, dans la belle saison, se rendant sur le banc de Terre-Neuve, pour pêcher la morue. Le port de Saint-Pierre, en effet, sera gelé et le courrier Pro Patria, qui y conduira le ministre, aura bien du mal à se frayer un chemin à travers les glaces accumulées, pour accoster.

Lire la suite [pdf]

Lire la suite

1900 : Saint-Pierre et Miquelon, Maurice Caperon

"Description sommaire. Les Iles Saint-Pierre et Miquelon sont situées dans l’océan Atlantique à 6 lieues environ de la côte Sud de l’île de Terre-Neuve, et à la distance approximative du port de Brest, de 3700 kilomètres. L’île Saint-Pierre est par 46°46’ de latitude Nord et 58°30’ (1) de longitude Ouest. Sa forme est très irrégulière ; haute, escarpée, depuis le Cap à l’Aigle jusqu’à la Pointe de Savoyard, elle s’infléchit au contraire vers la partie des terres que domine le phare de Galantry. Elle est longue de 7 kilomètres, large de 6 environ. Une série d’éminences, dont la plus haute …

Lire la suite

1907 – Situation critique de nos pêcheurs de Saint-Pierre et Miquelon

A travers le monde (Paris. 1895). 1895-1914.
1907 (NOUV SER,A13).

La France à l’étranger
Situation critique de nos pêcheurs de Saint-Pierre et Miquelon

On a récemment annoncé dans la presse qu’un grand nombre des habitants des îles Saint-Pierre et Miquelon quittaient ces îles pour aller s’établir au Canada. Puis ont a constaté que les déboires qui les attendaient au Canada en avaient décidé la plus grande partie à réintégrer leur pénates abandonnées. Quoi qu’il en soit, les habitants des îles traversent, en ce moment, une crise extrêmement grave.
Depuis trois ans, la pêche à la morue, qui est la seule …

Lire la suite

1885 – Louis Koenig (dessins)

La Case Clément à St. Pierre – Vue d’un port avec quelques bateaux dans la région de St. Pierre. Plusieurs bâtiments lignent la rive, un d’entre eux qui a le nom « Clément » sur son côté. La page est détachée d’un livre original. 2007-00034-2 – 3810819 – R12330-36-2-F

Vue prise des hauteurs de St. Pierre. – Vue d’un paysage dans la région de St. Pierre. Il y a plusieurs poteaux qui traversent le paysage un peu rocheux. La page est détachée d’un livre original.  2007-00034-2 – 3810792 – R12330-34-9-F

Le Cap à l’Aigle, St. Pierre. Vue du Cap à …

Lire la suite

1936 : L’encyclopédie Coloniale et Maritime

L’encyclopédie Coloniale et Maritime

CHAPITRE V
Les Iles Saint-Pierre et Miquelon

S’il est loin d’être démontré que les Français furent les découvreurs de Terre-Neuve, il est en revanche certain que dès le début du XVIe siècle nos pêcheurs français ont fréquenté ces parages. Et quand Jacques Cartier, en 1535, reconnut les îles Saint-Pierre, il y trouva plusieurs navires  » tant de France que de Bretagne ». Vers 1604, nos pêcheurs fondèrent leurs premiers établissements sédentaires. Si la cession de Terre-Neuve à l’Angleterre par le traité d’Utrecht (1713) entraîna pour nous la perte de Saint-Pierre et Miquelon, le traité, de Paris …

Lire la suite

1690 – Antoine Parat

« Il y a l’isle de St-Pierre éloignée de 4 à 5 lieues de la grande terre et de Plaisance 50 laquelle a un fort bon port où l’on peut faire un fort pour la seurté des habitants de l’isle de Grouezelle qui défendroit l’entrée et mettroit à couvert 12 à 15 habitants qui vaudroient mieux que Plaisance, le poisson y estant d’ordinaire en plus grande abondance. 12 à 15 navires dans le temps de paix y vont faire la pesche et c’est le lieu où les Malouins et les Granvillois négocient et font pesche […] Il y a aussy …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.