1951 : Florule bryologique des îles Saint–Pierre et Miquelon

Florule bryologique des îles Saint–Pierre et Miquelon Par P. C. LE GALLO
Extraits de la Revue Bryologique et Lichénologique, t. XX, fasc. 1-2, 1951.

"L’île Saint–Pierre est divisée en deux parties d’inégale importance : l’une montagneuse et dénudée, l’autre basse et presque aussi aride. Seuls, les bas-fonds entretiennent une forêt naine d’Aulnes arbustifs et de Sapins rabougris. Langlade est une grande pénéplaine au plateau central occupé par d’immenses savanes terminées au Nord par quelques massifs boisés, sillonnée par des vallonnements, également boisés." Lire la suite …

Lire la suite

1975 : L’AEPNT

Quand une revue, aussi modeste soit-elle, fait son apparition, il est d’usage de justifier sa
publication. Nos motivations sont diverses mais parmi les raisons qui nous ont poussé dans
cette entreprise il faut en retenir trois importantes.
La première nous a été dictée par le souci de remercier et de renseigner les membres
adhérents, qui, faute de temps, par exemple, ne peuvent participer aux activités de
l’association.
La deuxième raison c’était notre désir de liberté, d’indépendance vis-à-vis des autres moyens
d’information.
Enfin, et c’est la troisième raison, ce « journal » a été publié pour tous ceux qui s’intéressent à…

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.