1839 – 1840 – Le Prince de Joinville

La frégate la « Belle-Poule » 1839-1840 sous le commandement du Prince de Joinville, troisième fils de Louis-Philippe

Le 17, nous quittâmes Saint-Georges. Dans la matinée du 23, pendant une éclaircie qui se fit après cinq jours de navigation au milieu d’une brume épaisse, nous aperçûmes l’île Saint-Pierre à petite distance dans le nord. La goélette de l’Etat la Gentille nous amena le capitaine de port pour nous piloter. La soirée était trop avancée pour entrer le jour même; ce ne fut que le lendemain, après avoir louvoyé toute la journée pour gagner la passe du nord-est, que nous pûmes atteindre le …

Lire la suite

1911 – La Dépêche coloniale illustrée

    La Dépêche coloniale ILLUSTRÉE


    30 avril 1911 (Onzième année) N° 8 DIRECTEUR Bureau : 19 Rue Saint-Georges, Paris
    Presse télégraphique: Deponiale – Paris J.-Paul TROUILLET Téléphone 157-47
    Code Français : AZ

    St-Pierre et Miquelon

    Introduction
    Cet hiver, le Parlement a eu à s’occuper longuement de cette vieille, mais précieuse, quoique minuscule colonie. Les lecteurs de notre édition quotidienne n’ont pas encore oublié avec quelle ardeur nous avons combattu pour obtenir que la décadence de ces îles à morues ne soit pas irrémédiable. Si nous n’avons pas remporté le …

    Lire la suite

    1905 – La Dépêche coloniale

    La Dépêche coloniale ILLUSTRÉE


    31 octobre 1905 (5e Année. – N° 20 DIRECTEUR Bureau : 12 Rue Saint-Georges, Paris
    Adresse télégraphique: Deponiale – Paris J.-Paul TROUILLET Téléphone 157-47
    La Colonie des Îles Saint-Pierre et Miquelon .

    L’INDUSTRIE de la pêche forme le principal élément de la richesse des îles Saint-Pierre et Miquelon.

    On distingue à ce sujet :
    1° les armements métropolitains;
    2° Les armements locaux ou Saint-Pierrais
    3° Les armements à la petite pêche ou pêche côtière.

    Ces divers armements occupent plus de douze mille marins et l’on peut dire qu’en France, plus de cent mille personnes vivent plus …

    Lire la suite

    1904 – La Dépêche coloniale

    La Dépêche coloniale
    ILLUSTRÉE


    15 Septembre 1904 (4e Année.) – N° 17DIRECTEURBureau : 12 Rue Saint-Georges, Paris
    Presse télégraphique: Deponiale – Paris
    J.-Paul TROUILLET
    Téléphone 157-47


    St-Pierre et Miquelon

    Du Havre à Saint-Pierre.

    Saint-Pierre et Miquelon est géographiquement de toutes nos colonies la plus rapprochée de France. La traversée par voilier de France à Saint-Pierre dure environ vingt-cinq jours ; mais la direction des vents, l’état de la mer modifient toujours la longueur des voyages.

    Il n’existe pas de services directs entre la France et cet Archipel. Seulement, au printemps, ou suivant les besoins du commerce, quelques navires à voiles …

    Lire la suite

    Social Widgets powered by AB-WebLog.com.