Les plantes vasculaires des îles Saint-Pierre et Miquelon

Comme suite logique à l’Esquisse Générale de la Flore Vasculaire des Îles Saint–Pierre et Miquelon
(LE GALLO, 1949) dans laquelle on trouvera toutes indications d’ordre géologique et phytogéographique
concernant le Groupe, il nous a semblé digne d’intérêt de présenter une florule des espèces que l’on est
susceptible de rencontrer dans ce petit archipel voisin de Terre–Neuve [Lire la suite]

Lire la suite

1982 : Observations ornithologiques à Saint–Pierre et Miquelon

Au cours d’un séjour du 6 juillet au 9 août 1979 dans l’archipel de Saint–Pierre et Miquelon (47° N. et 56° O), nous avons pu observer 63 espèces dont 34 nicheuses certaines. Les îles présentent un aspect arctique malgré leur latitude et une liste des oiseaux que l’on y rencontre a déjà été publiée par divers auteurs locaux ou canadiens : CAMERON (1967), TUCK et BOROTRA (1972), BOROTRA et ETCHEBERRY (1976) et ETCHEBERRY (1979). Dans cette note nous présentons les nouveautés que nous avons pu découvrir sur la migration ou la nidification ainsi que des observations nouvelles sur des espèces …

Lire la suite

1951 – 1972 : Les oiseaux de Saint–Pierre et Miquelon

Si la botanique a inspiré les chercheurs dès 1816, il n’en n’a pas été de même pour les oiseaux. Les publications du 19e siècle, qui traitent de l’Histoire Naturelle de nos îles ne font que d’assez brèves allusions à l’ornithologie en ne mentionnant que quelques espèces dont les noms et les descriptions sont souvent floues pour ne pas dire fantaisistes. Lire la suite …

Lire la suite

1951 : Florule bryologique des îles Saint–Pierre et Miquelon

Florule bryologique des îles Saint–Pierre et Miquelon Par P. C. LE GALLO
Extraits de la Revue Bryologique et Lichénologique, t. XX, fasc. 1-2, 1951.

"L’île Saint–Pierre est divisée en deux parties d’inégale importance : l’une montagneuse et dénudée, l’autre basse et presque aussi aride. Seuls, les bas-fonds entretiennent une forêt naine d’Aulnes arbustifs et de Sapins rabougris. Langlade est une grande pénéplaine au plateau central occupé par d’immenses savanes terminées au Nord par quelques massifs boisés, sillonnée par des vallonnements, également boisés." Lire la suite …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.