1718 – Captain Taverner’s Second Report relating to Newfoundland

1718 – Selections from Captain Taverner’s Second Report relating to Newfoundland

The Bay of Maynelon [MIQUELON], affords a very good beeche for 400 boats, and Timber enough for building of Stages, the bay is Tolerably good for Ships to ride, in being clear ground, no Sea to hurt them, but what comes out of the Bay of Fortune; 14 Saile of ffrench Ships, have fishd in this place at Once, The ffrench accounted it one of their best fishing places, the last winter a great Storme, broke out the beech on the So. side of this Bay, into a large …

Lire la suite

1721 – William Taverner

En 1721, à Londres, apparaît la première carte imprimée de Saint-Pierre. Il s’agit d’une petite carte publiée dans l’English Pilot, un manuel de navigation en langue anglaise. L’auteur, William Taverner, capitaine Terre-Neuvien leva cette carte en 1714

  • Ifland of St Peters : Saint-Pierre.
  • St Peters : Petit Saint-Pierre.
  • Doggs I : Ile aux Marins, ancienne Ile aux Chiens
  • Columba I : Grand Colombier.

1721-williamtaverner

Lire la suite

1721 – William Taverner (Carte)

A Defcription of the ifland of St Peters, by Capt. William Taverner.

THE ifland of St Peter’s is subject to Fogs of a different dryer nature than those in other parts; and yet it is an extraordinary good place for drying and curing Cod Fish. There is good Fishing Ground round all the island: The Harbour is good for Ships to ride in, especially the Bottom of it called the Bougway, where no Wind can hurt them; there is Reach enough for 300 Boats. It lies in 47 Degrees 10 Minutes North Latitude, where the Compass hath two Points Variation …

Lire la suite

1722 – François-Xavier de Charlevoix

François-Xavier de Charlevoix,  1722
Journal d’un voyage fait par ordre du roi dans l’Amérique septentrionale

Des Isles de Saint Pierre

Ce soit trois Isles, dont les deux Premieres sont fort hautes. & du côté, où nous étions, il ne paroissoit que des Montagnes couvertes de mousse. On prétend que cette mousse couvre en quelques endroits de très-beau Porphyre. Du côté de Terre-neuve il y a quelques Terres labourables, & un assez bon Port, où nous avons eu quelques Habitations. La plus grande & la plus Occidentale des trois, qu’on appelle plus communément l’Isle Maguelon, n’est pas si haute que les …

Lire la suite

1763 – 1778 : Gouverneurs

  1. 10 février 1763 – 1778 François-Gabriel d’Angeac ( 1709 – ….)
  2. 1773 – 1778 Charles-Gabriel-Sébastien, ( 1725 – 1791) baron de l’Espérance

François-Gabriel Dangeac . Né en 1708, fils de Gabriel Dangeac (mort en 1737 à l’Ile Royale). Capitaine dans les troupes de l’Ile Royale. Gouverneur des îles Saint-Pierre et Miquelon de 1763 à 1773. Il se rend d’abord à Rochefort pour y lever la compagnie de 50 hommes. Il s’embarque à Brest avec ses hommes pour Saint-Pierre sur la flûte La Garonne. Il arrive dans les îles le 15 juin 1763. Il reçoit des ordres du roi, deux instructions …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.