1889 – Le Voleur illustré : cabinet de lecture universel

J’avais pourtant juré de ne pas rendre compte des exécutions capitales ! Mais voici qu’un abonné du Voleur, à St-Pierre, m’envoie le récit de la première exécution qu’ait vu l’île; alors pour montrer que l’homme n’est que contradiction, j’insère :

Saint-Pierre Miquelon, 24 août 1889.

Monsieur.

Je me permets de vous adresser quelques détails sur l’exécution capitale, qui a eu lieu ce matin, du nommé Néel, marin pêcheur condamné par le tribunal criminel de Saint-Pierre, à la peine de mort, le 7 février dernier, pour meurtre. Le crime avait été commis dans des circonstances horribles suivies de mutilation de la …

Lire la suite

1887 – Affaire Zuzuaregui: New York Sun

New York Sun: Saturday, January 1, 1887

AN AX FOR A GUILLOTINE.

A DECAPITATION CAUSING TROUBLE

Shall an Executioner be Brought from Paris or the Murderer be Taken Across the Sea to be Beheaded?

zuzaregui« Could you make a guillotine if I should furnish drawings « . This singular question was addressed by a gentleman, evidently French, to the manager of one of the largest cutlery concerns in New York, and was accidentally heard by a reporter who happened to be in the store. The manager replied that the company would undertake to supply anything in the edge tool line, …

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (5)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

Et nous voilà enfin au matin de l’exécution.

Un soleil radieux, après trois semaines de brume intense va éclairer la scène tragique. La plus grande partie de la population est sur pied.…

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (4)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

La guillotine arrivait à St-Pierre le 22 août. C’était une vieille machine datant presque du début de son invention. Ne disait-on pas qu’elle avait servi à l’exécution de la malheureuse reine Marie-Anoinette. Il n’y manquait que la plate-forme avec sa demi-douzaine de marches.…

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (3)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.

Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

L’instruction de cette affaire menée rapidement permettait au Tribunal criminel de se réunir en session la mardi 6 février 1889. Les débats durèrent deux jours. Voici quelle était la composition de ce tribunal:…

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (2)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.

Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

Les gendarmes Dangla et Bonnaud se rendirent immédiatement chez le père Coupard; mais à part certains dégâts insignifiants, tels un bris de carreau, ne remarquaient rien d’anormal, la cabane était vide. Ils crurent ses habitants partis pour la chasse au gibier de mer. Les constatations des agents de l’autorité avaient été trop hâtives; car les dégâts étaient au contraire assez importants, ainsi qu’on le verra dans la suite. On peut même s’étonner qu’ils aient pu passer …

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (1)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.

Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

Le crime commis fin de décembre 1888 à l’île-aux-Chiens ne fut pas un assassinat comme la légende s’en est accréditée dans la Colonie, car il n’y eut ni préméditation, ni guet-apens, mais un meurtre accompagné de vol qualifié. Voici d’ailleurs les faits tels qu’ils résultent de l’information judiciaire.…

Lire la suite

1888 – 1889 : Affaire Néel

  • 1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (1) – Le crime commis fin de décembre 1888 à l’île-aux-Chiens ne fut pas un assassinat comme la légende s’en est accréditée dans la Colonie, car il n’y eut ni préméditation, ni guet-apens, mais un meurtre accompagné de vol qualifié. Voici d’ailleurs les faits tels qu’ils résultent de l’information judiciaire.
  • 1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (2) – Les gendarmes Dangla et Bonnaud se rendirent immédiatement chez le père Coupard; mais à part certains dégâts insignifiants, tels un bris de carreau, ne remarquaient rien d’anormal, la cabane était vide. Ils crurent ses habitants partis
Lire la suite

Hommes indiqués aux rôles de pêche de 1817 et 1818

Liste des Hommes indiqués aux rôles de pêche de 1817 et 1818, comme nés à Saint-Pierre aux précédentes occupations, ou y dénommés « habitants » ou « habitants passagers »
Ces hommes ont été ramenés avec leur familles par le transport de l¨État La Salamandre.
La lettre (P) désigne ceux indiqués sur les rôles comme « habitants passagers ». L’âge indiqué est l’âge en 1816.

A
Auffray, Pierre, Saint-Malo. 49 ans.
Auffray Pierre, Saint-Servan, 2l ans.
Auger, Louis, 19 ans.
Alexandre, Joseph. 19 ans.
B
Banet, Sébastien.
Barbier, Louis-Edouard. 30 ans.
Béloir, Jacques, père.
Béloir, Jacques, fils. 25 ans.
Berger …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.