Il y a 68 ans : ralliement à la France Libre

Lire la suite

Le drapeau français aux îles Saint-Pierre et Miquelon

Les manifestations récentes aux îles sont le reflet d’une inquiétude profonde sur l’avenir de l’archipel, notamment de l’île Miquelon. Lors d’une événement récent, un acte semble avoir déclenché un certain émoi – mais qu’en est-il de l’histoire et de la symbolique du drapeau français aux îles Saint-Pierre et Miquelon ?…

Lire la suite

1941 : Le retour en France du gouverneur de Saint-Pierre et Miquelon

Lisbonne. – Le gouverneur de Saint-Pierre-et-Miquelon et Mme de Bournat qui sont actuellement à Lisbonne, doivent partir pour Vichy dans le courant de la semaine.

On sait dans quelles circonstances dramatiques, le 24 décembre dernier, le gouverneur de Bournat a dû céder devant le coup de force des forces de la dissidence sous les ordres de l’ex-amiral Muselier.

Se réservant de faire au gouvernement français un rapport sur l’administration qui lui a été confiée à Saint-Pierre-et-Miquelon et sur les incidents qui ont provoqué son départ, l’ancien gouverneur a souligné, une fois de plus, au représentant de l’agence Havas O. F. …

Lire la suite

1904 : La Dépêche coloniale illustrée

Du Havre à Saint-Pierre. Saint-Pierre et Miquelon est géographiquement de toutes nos colonies la plus rapprochée de France. La traversée par voilier de France à Saint-Pierre dure environ vingt-cinq jours ; mais la direction des vents, l’état de la mer modifient toujours la longueur des voyages. Lire la suite …

Lire la suite

1930 : France Doesn’t Forfeit Title To Twin Islands

13 mai 1930
France Doesn’t Forfeit Title To Twin Islands
By Henry Sommerville

Special Cable to the Star by Staff reporter.
London, May 13. – Authorities here having consulted Franco-British treaties find that the island of St. Pierre and Miquelon belonged to France under building restriction by the treaty of 1763, but were cede to France with full sovereignty by the treaty of 1783. The recent erection there of warehouses and commercial buildings does not, therefore, affect the title of France to the islands, as had been suggested in Canada.…

Lire la suite

1909 : To Abandon Islands.

1er juin 1909 : Toronto Star
To Abandon Islands.

St. Pierre Miquelon, June 1. – A conflict over the measures advocated in France for the re-population and restoration of industrial activity of this little islands colony, the lone surviving remnant of France’s once great dominion in North American, will result, it is feared, in the abandonment of the colony by the remaining 5,000 persons.…

Lire la suite

1914 – 1918 : Morts pour la France

Saint-Pierre et l’Ile aux Chiens

ABRAHAM Francis

ALLAIN Eugène

APESTEGUY Joseph

ARTHUR Pierre

AUDOUX, Louis

BADONVILLIERS Eugène

BENATRE Eugène

BONFILS Gustave

BOULANGER Emile

BRIAND Charles

CHARDRON Louis

CONTE Joseph

CORMIER Fortuné

COSTENTIN Paul

COUTANCES Louis

COUTANCES Paul

DAGUERRE Joseph

DAYGRAND, Paul

DETCHEVERRY

DE TURK Edmond

DEVAIN François

DOUE Amédée

ELOQUIN Joseph

FAURE Noël

FOLLIOT, Pierre Léonce

FREMONT Charles

GAREMENDI Victor

GASPARD Paul

GAUCHET Albert

GAUCHET Alfred

GAUTIER Joseph Emile

GAUTIER Joseph

GAUTIER Marcel

GERVAIN Auguste

GEYOMARD Charles

GIROUARD Julien

GOUPILLERE Ferdinand Ange

GROSVALET Georges

HAGEN James

HARAN Julien

HELENE Eugene

HERVE Eugene

HERVIAU C

HOOPER. Françis Joseph Edmond

HUBERT Pierre

Lire la suite

1944 : Émile de Curton, Les îles St. Pierre et Miquelon

Des immenses territoires d’Amérique du Nord que la France ouvrit à la civilisation durant les XVIe et XVIIe siècles grâce à ses explorateurs et à ses courageux colons, seul reste aujourd’hui en sa possession le Territoire de Saint-Pierre et Miquelon, petit archipel situé par 46° de latitude nord et 56° de longitude ouest, à quelques lieues des côtes sud de Terre-Neuve, à deux mille milles des ports atlantiques de la métropole.
Cet archipel minuscule comprend huit îlots rocheux dont la superficie totale, vingt-trois mille hectares, est à peine supérieure à celle du plus petit département français. Lire la suite …

Lire la suite

179x – La Révolution française aux îles

La Révolution française aux îles Saint-Pierre et Miquelon

Histoire des colonies françaises

Ch. De La Roncière, Joannès Tramond, Émile Lauvrière.

L’administration de Saint-Pierre avait été rétablie en 1783 sur les bases d’avant guerre […] Les fonctions de gouverneur et d’ordonnateur furent supprimés et l’autorité supérieure dévolue au commandant de nos forces maritimes en Amérique, dont le port d’attache était à Saint-Domingue. En son absence l’autorité serait déléguée au commandant de la petite garnison laissée dans les deux îles, qui fut réduite à soixante hommes.

Ce commandant, qui remplit en fait les fonctions de gouverneur, fut jusqu’en 1793 un nommé Danseville, …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.