1884 : the Century Magazine, Le voyage de l’Alice May

"Portés par une brise Terre-neuvienne qui nous a sorti de notre apathie, deux jours après notre départ de la Baie des Îles, nous caressions l’espoir de voir St-Pierre dans la nuit du lendemain. Le Cap Anguille nous apparut vers midi, et nous étions en travers de Codroy au coucher du soleil, avec les feux de l’île St–Paul en direction de l’Ouest à tribord. Cette île se trouve dans le détroit, entre le Cap Nord et le Cap Ray." Lire la suite …

Lire la suite

1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (1)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.

Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

Le crime commis fin de décembre 1888 à l’île-aux-Chiens ne fut pas un assassinat comme la légende s’en est accréditée dans la Colonie, car il n’y eut ni préméditation, ni guet-apens, mais un meurtre accompagné de vol qualifié. Voici d’ailleurs les faits tels qu’ils résultent de l’information judiciaire.…

Lire la suite

1872 – Le naufrage du Hebe

Les éphémérides indiquent que le 24 décembre 1872, la goélette Hébé fit naufrage sur la côte ouest de Langlade. Selon les archives consulaires, c’est dans la nuit du 23 que le navire se jeta sur les côtes en pleine tempête de neige. Le navire fut poussé sur les plages de sable sans causer des grands dommages à la coque, mais l’équipage dut rester à bord pendant 48 heures avant de pouvoir descendre. L’équipage et les passagers furent tous rescapés par les autorités présentes à Langlade et furent acheminés vers Saint-Pierre le 3 janvier suivant.Le navire ne put résister longtemps et …
Lire la suite

1864 – Le naufrage de la goélette Fearless

La carte des naufrages de l’IGN n’a pas enregistré le naufrage du Fearless le 17 février 1864 sur l’île au Massacre. Les éphémérides par contre indiquent le naufrage d’une goélette « anglaise le Fearlett » le 18 février.

Ce navire américain parti de Fortune à destination Gloucester dans le Massachusetts avait à son bord une cargaison de Hareng congelé. Une tempête sévit alors et le Fearless essaya de prendre refuge dans le port de Saint-Pierre. Un coup de vent le porta sur l’Ile au Massacre et le navire fut perdu en quelques minutes. L’équipage se tira d’affaire difficilement et se …

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.