1938 : Un meurtre à l’île-aux-Chiens (4)

Le récit d’Emile Sasco :
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.
Saint-Pierre, le 19 février 1938.

Affaire Néel Auguste & Ollivier Louis.
Un meurtre à l’île-aux-Chiens.

La guillotine arrivait à St-Pierre le 22 août. C’était une vieille machine datant presque du début de son invention. Ne disait-on pas qu’elle avait servi à l’exécution de la malheureuse reine Marie-Anoinette. Il n’y manquait que la plate-forme avec sa demi-douzaine de marches.…

Lire la suite

1872 – 193x : Les onze tentatives d’abandon

La France, sous ses diverses incarnations républicaines, a tenté de se débarrasser des îles Saint-Pierre et Miquelon à plus de onze reprises. Devant le refus catégorique de l’État Français de défendre le dossier d’extension du plateau continental, il n’est pas inutile de rafraîchir la mémoire historique sur ces multiples tentatives d’abandon de souveraineté.

Outre le Général Charles de Gaulle, cas exceptionnel dans notre histoire, les autres chefs de l’état français ont-ils toujours démontré un attachement profond à notre territoire ? Poser cette question aujourd’hui est du ressort des politiques ; c’est pour cela que je ne traiterai pas du sujet

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.