1934 – Six semaines aux îles Saint-Pierre et Miquelon (E. Aubert de la Rüe)

Longtemps, les îles Saint-Pierre et Miquelon durent leur prospérité à la pêche, industrie encore pratiquée à l’heure actuelle, mais dont l’importance a cependant beaucoup diminué et cela pour des causes diverses. Le déclin de la pêche aurait pu avoir des conséquences graves pour l’avenir de la colonie, s’il n’avait sensiblement coïncidé avec l’établissement du régime de la prohibition aux Etats-Unis. Grâce à leur situation géographique, les îles Saint-Pierre et Miquelon, proches de l’Amérique, devaient profiter de cet événement qui vient de leur assurer une ère de grande prospérité. Lire la suite …[pdf]

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.