1923 – POURQUOI M. SARRAUT est parti visiter Saint-Pierre et Miquelon

Quand M. Albert Sarraut arrivera à Saint-Pierre, il ne trouvera pas dans son port les navires qui, de Saint-Malo, de Paimpol, de Saint-Brieuc, de Granville, de Dieppe, de Boulogne, de Fécamp, y viennent, dans la belle saison, se rendant sur le banc de Terre-Neuve, pour pêcher la morue. Le port de Saint-Pierre, en effet, sera gelé et le courrier Pro Patria, qui y conduira le ministre, aura bien du mal à se frayer un chemin à travers les glaces accumulées, pour accoster.

Lire la suite [pdf]

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.