Ephémérides du 23 juin 1818

M. Bourrilhon, commandant, rend compte au ministre que l’hiver a été beaucoup moins long qu’en 1817 mais le froid plus rigoureux. Le thermomètre a marqué -15° le 10 mars et les îles ont été entourées de glaces jusque fin avril. Il ajoute que la pêche du banc est satisfaisante, mais les Basques, pour n’avoir pas voulu se munir de lignes de fond, comme ont fait les capitaines des autres ports, sont moins heureux dans leur pêche du printemps. La pêche des chaloupes et warys n’est que passable.


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Grand Colombier

Le GrandColombier.com est un site recensant tout document historique ayant un lien avec les îles Saint-Pierre-et-Miquelon : traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides. Le site est dirigé par Marc A. Cormier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.