Ephémérides du 26 octobre 1898

L’arrivée inopinée sur rade de Saint-Pierre, vers 3 heures du soir, de deux navires de guerre anglais, le croiseur ‘Cordelia’ et la canonnière ‘Colombine’, venant de Saint-Jean de Terre-Neuve, met la population en émoi. On sait, en effet, que les relations entre la France et l’Angleterre sont très tendues, en raison des événements de Fachoda. Peut-être même sont-elles rompues en ce moment. Mais aucune démonstration hostile ne se produisant, les esprits se calment. Les commandants des navires britanniques descendent à terre en visite chez le gouverneur intérimaire, M. Caperon, puis se rembarquent pour reprendre la mer aussitôt à destination d’Halifax. On raconte qu’au moment de quitter le chef de la colonie, le commodore anglais lui aurait dit ‘Aujourd’hui, je viens en ami, mais il est possible que demain je revienne en ennemi’. C’était significatif ! Heureusement, les choses se sont arrangées.


Source : éphémérides de St-Pierre et Miquelon. Impr. du gouvernement, St-Pierre. SASCO, E. & J. LEHUENEN, 1970.

Grand Colombier

Le GrandColombier.com est un site recensant tout document historique ayant un lien avec les îles Saint-Pierre-et-Miquelon : traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides. Le site est dirigé par Marc A. Cormier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.