1792 – Assemblée nationale législative [02/05/1792]

M. le Président accorde aux pétitionnaires les honneurs de la séance.
(L’Assemblée renvoie leur pétition au comité de l’ordinaire des finances.)

Un de MM. les secrétaires donne lecture des lettres, adresses et pétitions suivantes: 1. Lettre du juge de paix de la ville de Brest qui envoie les pièces relatives au procès de plusieurs particuliers des Iles Saint-Pierre et Miquelon qui ont été déportés par un jugement arbitraire. Il demande que l’Assemblée se fasse rendre compte promptement de cette affaire, parce qu’il a cru, d’après les dépositions des prisonniers, devoir faire mettre en état d’arrestation le capitaine, qui est en prison depuis le 8 avril. Il sollicite une prompte décision.

M. Tarbé. Le rapport du comité colonial est prêt à cet égard. Je prie l’Assemblée de fixer samedi soir pour l’entendre. (L’Assemblée renvoie les pièces au comité des colonies qui est chargé d’en faire le rapport samedi prochaine à la séance du soir.)

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l’histoire de son archipel natal, il a consacré d’importants moyens à la mise sur pied de ce projet d’encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.