1872 – Le naufrage du Hebe

Les éphémérides indiquent que le 24 décembre 1872, la goélette Hébé fit naufrage sur la côte ouest de Langlade. Selon les archives consulaires, c’est dans la nuit du 23 que le navire se jeta sur les côtes en pleine tempête de neige. Le navire fut poussé sur les plages de sable sans causer des grands dommages à la coque, mais l’équipage dut rester à bord pendant 48 heures avant de pouvoir descendre. L’équipage et les passagers furent tous rescapés par les autorités présentes à Langlade et furent acheminés vers Saint-Pierre le 3 janvier suivant.Le navire ne put résister longtemps et dut être condamné, mais la compagnie qui assurait la goélette fit faillite. Le propriétaire du Hebe, Lorenzo Wilson de Wellesley dans le Massachusetts ne voulut pas abandonner le navire et espérait pouvoir le libérer des dunes le printemps suivant. Recueillis par le consulat, l’équipage et les passagers furent acheminés vers Halifax.

Sources :  Despatches From U.S. Consuls in St. Pierre and Miquelon, 1850-1906. T487, RG059

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l’histoire de son archipel natal, il a consacré d’importants moyens à la mise sur pied de ce projet d’encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.