Mai 1945 – L’histoire du Contingent

L’histoire du Contingent de Saint-Pierre et Miquelon, archives et photographies

Les profondes divisions qui ont frappé les îles Saint-Pierre et Miquelon pendant et après la seconde guerre mondiale se sont refermées depuis peu. Si aujourd’hui l’examen historique de la seconde guerre mondiale est source de grand intérêt, il faut éviter le moindre parti pris lors de cet exercice. Grâce aux travaux des professeurs Anglin et Christian Jr cette époque a fait l’objet d’une étude approfondie mais néanmoins cantonnée au monde anglophone. Aujourd’hui, c’est aux enfants du pays que revient la tâche ô combien délicate mais essentielle d’en approfondir la connaissance.

« Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. » Matthieu 7:1

La défaite, le délitement de la 3e République et l’Armistice du 22 juin 1940 furent pour la France un séisme majeur. Aucune ville, aucune commune n’était à l’abri d’un schisme social et politique y compris aux îles, véritable microcosme de la Nation. Ce n’est qu’à la défaite de 1940 qu’il faut imputer la source de toutes ces divisions car après le tournant de la guerre, la France de la Résistance, des FFI, des FFL, des FNFL, de la 2e D.B., tous contribué au relèvement du pays et de la lutte contre le régime totalitaire d’occupation.

Dans ce contexte dépassionné, nous vous offrons aujourd’hui une nouvelle série d’archives et de documents primaires sur le contingent St-Pierrais et Miquelonnais mobilisé en janvier 1944.

Grâce à la correspondance de M Mario Guibert et sa récente rencontre avec M Pierre Delmas, âgé de 92 ans, plusieurs photographies inédites de ces combattants vous sont aujourd’hui proposées. Principalement tirés de l’œuvre de Gérard Rio, les textes et les listes sont reproduits avec la permission de sa fille Mme Joëlle Rio. Nous remercions donc M Guibert, M Delmas et Mme Rio

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l’histoire de son archipel natal, il a consacré d’importants moyens à la mise sur pied de ce projet d’encyclopédie virtuelle et historique.

3 pensées sur “Mai 1945 – L’histoire du Contingent

  • mai 7, 2010 à 10:19
    Permalink

    « Le 152e Régiment du Génie est crée le 1er avril 1944 à Castiglione, près d’Alger, sous le commandement du Lieutenant-colonel Basset. En sus des éléments Européens et Indigènes du 34e Bataillon du Génie de Tunisie, il a été formé par des Européens venus d’Algérie et du Maroc (COG 35 et COG 37). Parmi les Européens se trouve un groupe important d’Evadés de France et d’originaires de Saint Pierre et Miquelon. » Source : Le 152e Régiment du Génie

    Répondre
  • mai 7, 2010 à 10:24
    Permalink

    Annonce du J.O. du 22 juillet 2007 :

    « Association : ASSOCIATION RHIN ET DANUBE, ANCIENS DE LA PREMIERE ARMEE FRANÇAISE – COMMUNAUTE DE SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON.

    No de parution : 20060029
    Département (Région) : Saint-Pierre-et-Miquelon (Outre-Mer)

    Lieu parution : Déclaration à la préfecture de Saint-Pierre-et-Miquelon.
    Type d’annonce : ASSOCIATION/MODIFICATION

    Déclaration à la préfecture de Saint-Pierre-et-Miquelon. Ancien titre : SECTION DE SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON DE L’ASSOCIATION RHIN ET DANUBE. Nouveau titre : ASSOCIATION RHIN ET DANUBE, ANCIENS DE LA PREMIERE ARMEE FRANÇAISE – COMMUNAUTE DE SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON. Nouvel objet : regrouper tous ceux et celles qui ont appartenu avant le 8 mai 1945 à la Première Armée Française (ou à l’Armée B) ou ont pris part à la libération de la Tunisie et de la Corse, à la campagne d’Italie, ou aux combats de l’ile d’Elbe, ou aux combats en Indochine pendant la période de commandement du général de Lattre de Tassigny, qui sont domiciliés dans la communauté de Saint-Pierre-et-Miquelon et qui ont demandé à etre rattachés à cette communauté afin de maintenir les liens de camaraderie qui ont existé entre eux et l’esprit qui les a animés ; perpétuer le souvenir et la mémoire de la Première Armée Française, de son chef, le maréchal de Lattre de Tassigny, de ses soldats et de leurs actions ; organiser l’entraide et l’assistance mutuelle au profit des membres actifs de l’association ; les représenter auprès des pouvoirs publics et faire valoir auprès de ceux-ci leurs droits moraux et matériels ; organiser ou participer aux cérémonies susceptibles de concourir à la réalisation du but de l’association et de ses objectifs. Siège social : Saint-Pierre, 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon. Transféré ; nouvelle adresse : 2, rue du Temple, B.P. 775, 97500 Saint-Pierre-et-Miquelon. Date de la déclaration : 27 juin 2006. »

    Répondre
  • mai 7, 2010 à 10:28
    Permalink

    « La 2e division blindée (2e DB) est une unité militaire française de l’Arme blindée cavalerie créée pendant la Seconde Guerre mondiale par le général Philippe Leclerc. Elle est parfois appelée Division Leclerc ou même Armée Leclerc. » Source : Wikipedia

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.