Jean-Yves RIBAULT : 1935 – 2019

Il y a des noms que l’on ne connaît par leurs écrits. Je n’ai jamais rencontré Jean-Yves Ribault et à mon grand regret, je n’ai jamais eu de relation épistolaire non plus. Mais son livre Histoire des Iles Saint-Pierre et Miquelon, des origines à 1814 m’a toujours accompagné dans mes voyages et mes recherches.

J’ai lu ce livre dix fois, cent fois, mille fois. Plusieurs exemplaires se trouvent en ma possession : livre de chevet, livre de voyage, livre de référence. Personne ne peut passer outre s’il s’intéresse un tant soit peu à l’histoire de l’archipel.

Conservateur en chef honoraire du patrimoine, originaire d’Ille-et-Vilaine il est né en 1935 à Médréac. En 1960, sa thèse d’école portait sur l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon sous l’ancien régime : si remarquable fut ce travail que le gouvernement de Saint-Pierre publia en 1962 son travail sous la forme d’un fascicule de 148 pages qu’on retrouve dans toutes les bibliothèques de l’archipel.

Suite à une carrière exemplaire au sein des archives du Cher, des Archives nationales, les archives de Paris, il fut très actif dans le milieu associatif, notamment la société d’archéologie et d’histoire du Berry. Auteur de plus de 250 études et de plusieurs livres, il était officier du mérite, commandeur des Palmes académiques et officier des Arts et Lettres.

Le 10 avril 2019, Jean-Yves Ribault s’est éteint à l’âge de 83 ans dans la ville de Bourges. Il fut inhumé au cimetière des Capucins.

Jean-Yves Ribault fut aussi l’auteur de deux autres articles consacré à notre histoire :

  • La pêche et le commerce de la morue sèche aux îles St-Pierre et Miquelon de 1763-1793. Actes du Congrès national des sociétés savantes, Rennes, Section d’histoire moderne et contemporaine. 1965.
  • La population de St-Pierre et Miquelon de 1763 à 1793 fut quant à lui publié dans la Revue française d’Histoire d’Outre-mer, Paris, Tome LIII. 1966.

En savoir plus :

 

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.