1890 et 1891 – Objets trouvés et déposés au bureau de police

Parmi les rubriques les plus curieuses de la Feuille Officielle de Saint-Pierre-et-Miquelon, il y a celle des objets trouvés. Ci-dessous la totalité des annonces passées pendant l’année 1890 : on y trouvera de nombreux objets religieux, des sommes d’argent, mais aussi des objets ordinaires et insolites. Bonne lecture.


10 janvier 1890

  • Un chapelet en bois, trouvé par M. X. –
  • Un mouchoir d’enfant, contenant quinze centimes noués dans un angle, trouvé par le jeune Ozon.

24 janvier 1890

  • Un manchon en fourrure noire, contenant un mouchoir blanc, trouvé près de l’hôtel Joinville par le sieur Lefèvre (William).

7 février 1890…

Lire la suite

1908 – Disparition d’Eugène Salomon

Samedi 7 mars 1908 – 43e année – Numéro 6
Journal Officiel des îles Saint-Pierre et Miquelon

Mardi 25 février , est décédé à St – Pierre , M. Eugène Salomon , notaire , conseiller privé honoraire, ancien maire et conseiller général de Miquelon.

Ses obsèques ont lieu le 27 février. L’Administrateur p. i., les Chefs d’administration et de service, un grand nombre de fonctionnaires suivaient le convoi, apportant ainsi à la famille de M. Salomon les témoignages de sympathie et de regrets de l’Administration.

Au cimetière, M Pompéi, avocat-agréé, a dit en ces termes, un dernier adieu au …

Lire la suite

1907 – Décès de Maurice Caperon

Journal Officiel des îles Saint-Pierre et Miquelon
Samedi 19 janvier 1907, 42e année – Numéro 1.

NÉCROLOGIE

Un câblogramme privé arrivé hier de Paris a annoncé la mort de M. Maurice Caperon, ancien Chef du service Judiciaire des Iles St-Pierre et Miquelon, où il fit presque toute sa carrière et où il remplit notamment à plusieurs reprises les fonctions de Gouverneur intérimaire.

M. Châtellier, Chef du service Judiciaire, a bien voulu rédiger une courte notice nécrologique sur le défunt dont la mort cause ici de vifs regrets.

Un câblogramme arrivé hier à Saint-Pierre, nous apporte la nouvelle, pressentie, de la …

Lire la suite

1902 – Commencement d’incendie au bureau téléphonique

Informations parues dans le Journal Officiel des Iles Saint-Pierre et Miquelon
Samedi 6 décembre 1902, 37e année, numéro 49.

Commencement d’incendie au bureau téléphonique.

Le 6 décembre, à minuit un quart, un commencement d’incendie s’est déclaré au bureau central téléphonique.  Une lueur assez vive illuminait les deux fenêtres du premier étage du bâtiment. Les pompiers promptement arrivés sur les lieux appuyèrent une échelle le long de la fenêtre Est. pénétrèrent dans la pièce et se rendirent aussitôt maîtres du feu.

Cet incendie qui a pu être enrayé dès le début aurait pu prendre de graves proportions. Le vent soufflait …

Lire la suite

L’incendie du 2 au 3 novembre 1902

Informations parues dans le Journal Officiel des Iles Saint-Pierre et Miquelon
Samedi 8 novembre 1902, 37e année, numéro 45.


Gouvernement des Iles Saint-Pierre et Miquelon

Dans la tristesse du désastre survenu le 2 novembre dernier, c’est une consolation de rendre ce témoignage public à la population, au corps des pompiers, et au détachement de la gendarmerie: que tout le monde a fait son devoir. Il faisait calme, c’est entendu, mais par les mesures habilement prises, par l’empressement de nombreux citoyens à se dévouer au bien public, la ville de Saint-Pierre a pu être préservée d’une conflagration quasi totale. Le …

Lire la suite

16 octobre 1902 – Grave incendie à Saint-Pierre

Journal Officiel des Iles Saint-Pierre-et-Miquelon, 37e année, Samedi 18 octobre 1902.

Un grave incendie s’est déclaré jeudi 16 octobre, vers 4 heures du matin, rue Ange Gautier. La grande maison à balcon, appartenant à la femme Virginie Fouchet, brûlait avec une telle intensité que les maisons d’en face, malgré la largeur de la rue, s’embrasèrent presque instantanément. Trois maisons furent dévorées en un clin d’oeil. Une quatrième, celle du pilote Gervain, reste encore debout, mais les pans de mur carbonisés et la toiture calcinée attestent la vigueur du feu qui a failli la consumer.

Quand l’alarme fut donnée, l’incendie …

Lire la suite

1891 – Représentation de la Société Artistique de Saint-Pierre.

Vendredi 27 mars 1891 – Feuille Officielle des iles Saint-Pierre-et-Miquelon
26e année, numéro 13, page 55, 56

UNE BONNE OEUVRE.

Samedi dernier, la représentation organisée par les soins de la Société Artistique au bénéfice de la veuve et des enfants Théault avait attiré dans la grande salle de l’hôtel Joinville une affluence extraordinaire.

Dès 8 heures 1/2, la salle est comble. Les commissaires se multiplient pour caser tout le monde.

En attendant les trois coups traditionnels, les regards examinent avec curiosité le rideau de la scène, sur lequel le pinceau de M. Paul Letournel a retracé un tableau d’une …

Lire la suite

1890 – Les apparitions de Langlade par Maurice Caperon

Vendredi 17 octobre 1890 – Feuille Officielle des îles Saint-Pierre et Miquelon
Variétés

LES APPARITIONS DE LANGLADE.

Allons, bon : voilà que ça recommence. Quoi ? les histoires des revenants..

Autant St-Pierre est banal comme un livre de caisse, autant Langlade a je ne sais quel : magique attrait pour surexciter les imaginations et les lancer, dans le champ illimité du fantastique et de l’incompréhensible. Les apparitions hantent de nouveau la dune. Elles se complaisent dans ce fouillis de gréements épars, d’épaves de toutes sortes, témoins attristés de tant d’agonies! Les choses ont leur langage, et malheur à l’homme qui, …

Lire la suite

1898 – Installation d’une ligne téléphonique entre Saint-Pierre et l’Ile aux Chiens

Samedi 25 juin 1898 – Journal Officiel des Iles Saint-Pierre et Miquelon


Ports et rades
Avis

Il a été immergé en tête de rade un câble téléphonique reliant St-Pierre à l’Ile-aux-Chiens.

Ce câble forme un angle dont le sommet est à l’Ouest du Petit St-Pierre, l’un des côtés atterrissant au Cap à l’Aigle, un peu à l’Ouest, et l’autre côté dans l’Anse à Tréhouart.

Les capitaines qui en mouillant dans ces parages viendraient à lever le câble, sont invités à se dégager en prenant toutes les précautions pour ne pas le couper.

Lire la suite

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.