1579 – Voyages Avantureux, Martin de Hoyarçabal

hoyarcabal« Sçaches que le cap de Breton, & les Isles de S.Pierre gisent est ouest quart de noroest & suest, ya 45. lieues. […] Gisent cap de Breton & le pertuis de Micquetõ est ouest, ya 42 l. […] Gisent le Colombeire de S.Pierre & le pertuis  de Micquelle nort norroest & su suest, ya 7. lieües »

« … il y a 2. autres entrées aux isles de S. Pierre, l’vne est su & l’autre est fort estroit, il y des baches couuertes beaucoup qui sont fort dangereuses, & l’autre est fort large & bõne, & ya force baches couuertes deuers Ababour & deuers su suest de l’isle quand tu viendras dedans arranges toy deuers Stibour ou par le millieu, allors n’aura danger de rien

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l’histoire de son archipel natal, il a consacré d’importants moyens à la mise sur pied de ce projet d’encyclopédie virtuelle et historique.

5 pensées sur “1579 – Voyages Avantureux, Martin de Hoyarçabal

  • septembre 29, 2008 à 4:12
    Permalink

    – Micquetõ, Micquelle, 1579, Martin de Hoyarçabal
    – Micklon, 1625, Mason
    – Miclon, 1662, assemblée générale des armateurs malouins
    – île anglois miclon, 1675, De Courcelles
    – H. d. mich, 1674, Denis de Rotis
    – Miquelo’, 1675, 1685, Thornton
    – Miquetongo, Micquelu,1677, Detcheverry
    – Miquellon, 1688, lettre de Parat
    – Miquelon, Milchon, 1689, Pierre Detcheverry
    – Maquelon, 1693, AugustineFitzhugh
    – Miclon, 1694, Belleorme
    – Miguelon, 1698, Chaviteau
    – Maquelon, 1700, Hubert Jaillot
    – Maquelon, 1700, N.J. Vissher III
    – Miquelon, 1713, Joanis de Hiribarren
    – Maquelon, 1719, 1721,Senex
    – Micklon I, 1755, John Huske
    – Miquelon, 1763, Fortin, Bellin
    – Miquelon, 1770, Thomas Kitchin

    Répondre
  • janvier 10, 2009 à 9:24
    Permalink

    bonjour,

    dois-je en déduire que mon nom a été prononcé pour la première fois ou « inventé » en 1662 lors de l’assemblée générale armateurs malouins ?

    merci de votre réponse.

    Répondre
  • juillet 20, 2014 à 1:26
    Permalink

    J’essaie de trouver la signification de Stibour et Abadour que j’ai lu dans le roman La mer de Cocagne d’Alain Boucher
    Merci

    Répondre
  • Ping : L’histoire des îles St-Pierre-et-Miquelon – Comment utiliser ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.